L'achat d'un python royal, par exemple, y fait, par contre, l'objet d'un permis d'environnement. La députée Virginie Gonzalez Moyano (PS) s'insurge contre une pratique relevée ...

L'achat d'un python royal, par exemple, y fait, par contre, l'objet d'un permis d'environnement. La députée Virginie Gonzalez Moyano (PS) s'insurge contre une pratique relevée à Bruxelles, lors du Black Friday. Une animalerie avait affiché la publicité : " 20 % sur tous les animaux et le troisième python offert à l'achat de deux ! " En Wallonie, peut-on aussi brader des animaux ?, demande la députée. Le ministre Carlo Di Antonio (CDH), en charge du Bien-être animal, précise que le code wallon prévoit également l'interdiction des soldes, ristournes et rabais, des ventes d'animaux à un mineur, du démarchage ou des animaux " en cadeau " sous forme de vente conjointe. Un arrêté en projet prévoit, par ailleurs, une liste des espèces dont la détention sera autorisée. Certaines compétences seront exigées pour détenir des " nouveaux animaux de compagnie ", comme les reptiles.M.LA.