Julie et Mélissa ont été enlevées le 24 juin 1995 par Marc Dutroux à Grâce-Hollogne en province de Liège. Débute alors pour les parents des deux enfants disparues une attente insoutenable qui ne trouvera son épilogue que 14 mois plus tard, le 17 août 1996 dans la région de Charleroi. La Belgique plongeait alors dans l'horreur et l'affaire fera date dans les annales judiciaires belges. C'est ce long calvaire que la maman de Mélissa a choisi de relater sur base des carnets de notes qu'elle a commencé à tenir à partir de l'hiver 1995 jusqu'au dénouement tragique du mois d'août 1996. Elle y revient sur son ressenti, ses émotions mais aussi son combat pour retrouver "les petites". L'ouvrage a été tiré à 14.000 exemplaires dont 10.000 en français et 4.000 en néerlandais. (Belga)

Julie et Mélissa ont été enlevées le 24 juin 1995 par Marc Dutroux à Grâce-Hollogne en province de Liège. Débute alors pour les parents des deux enfants disparues une attente insoutenable qui ne trouvera son épilogue que 14 mois plus tard, le 17 août 1996 dans la région de Charleroi. La Belgique plongeait alors dans l'horreur et l'affaire fera date dans les annales judiciaires belges. C'est ce long calvaire que la maman de Mélissa a choisi de relater sur base des carnets de notes qu'elle a commencé à tenir à partir de l'hiver 1995 jusqu'au dénouement tragique du mois d'août 1996. Elle y revient sur son ressenti, ses émotions mais aussi son combat pour retrouver "les petites". L'ouvrage a été tiré à 14.000 exemplaires dont 10.000 en français et 4.000 en néerlandais. (Belga)