L'Ostend Beach n'avait pas eu lieu en 2020. L'édition 2021 n'a pas été facile à mettre sur pied, mais la procédure du Covid Safe Ticket a été appliquée et "tout s'est très bien passé. Les gens comprenaient les contrôles supplémentaires", a commenté un membre de l'organisation. Le festival avait débuté vendredi à 16h00 avec trois scènes. Entre 5.000 et 6.000 visiteurs ont pris part au Urban Friday alors que Clubbing Saturday affichait complet. Le dimanche (Classic Sunday), le public a pu suivre les prestations de Martin Solveig, Kölsch et Pat Krimson. Yves Deruyter devait boucler le festival sur la scène principale à minuit. "C'était super, la meilleure édition. L'atmosphère était très détendue et on sent que tout le monde attendait ce moment depuis longtemps. C'est aussi très chouette d'enfin voir des visages souriants, sans masque de protection", a ajouté ce membre de l'organisation. (Belga)

L'Ostend Beach n'avait pas eu lieu en 2020. L'édition 2021 n'a pas été facile à mettre sur pied, mais la procédure du Covid Safe Ticket a été appliquée et "tout s'est très bien passé. Les gens comprenaient les contrôles supplémentaires", a commenté un membre de l'organisation. Le festival avait débuté vendredi à 16h00 avec trois scènes. Entre 5.000 et 6.000 visiteurs ont pris part au Urban Friday alors que Clubbing Saturday affichait complet. Le dimanche (Classic Sunday), le public a pu suivre les prestations de Martin Solveig, Kölsch et Pat Krimson. Yves Deruyter devait boucler le festival sur la scène principale à minuit. "C'était super, la meilleure édition. L'atmosphère était très détendue et on sent que tout le monde attendait ce moment depuis longtemps. C'est aussi très chouette d'enfin voir des visages souriants, sans masque de protection", a ajouté ce membre de l'organisation. (Belga)