1918-1944 : sorties de guerre, entre années terribles et années "lumière"

12/11/18 à 08:55 - Mise à jour à 08:57
Du Le Vif/L'Express du 08/11/18

Par deux fois en vingt-six ans, le pays bascule des souffrances d'une occupation aux joies de la Libération. Novembre 1918, septembre 1944 : deux sauts dans l'inconnu attendent les Belges.

Affreuse pensée. " Rien de tel qu'une bonne guerre, mon bon monsieur. " Pour quitter de mauvaises habitudes, prendre un nouveau départ. La Belgique a pu vérifier si la réflexion de comptoir avait un fond de vérité. A deux reprises, l'humeur belliqueuse du voisin allemand ne lui a pas laissé ce choix. La première fois, c'était il y a cent ans. A 1914 a succédé 1918, après 1940 il y eut 1944. Deux moments intenses à surmonter où beaucoup était à reconstruire et à réinventer, où tout pouvait basculer. Les Belges avaient à relever un pays tombé de très haut : " La grande époque de la Belgique industrielle d'avant 1914 est révolue ", relève l'historien Emmanuel Gérard (KUL). Comment rebondir sans s'écraser ? " Les sortie...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires