Ces chiffres ont été demandés au ministre de la Justice Koen Geens (CD&V) par la députée sp.a Annick Lambrecht et sont relayés vendredi par De Tijd.

La plupart (74) sont des personnes qui figurent dans la base de données de terrorisme et que les services de renseignement devront suivre en priorité.

Actuellement, 230 terroristes ou condamnés pour des faits de terrorisme sont incarcérés en Belgique. Vingt-quatre d'entre eux sont détenus dans les ailes ultra-sécurisées Reradex à Hasselt et à Ittre.

Ces chiffres ont été demandés au ministre de la Justice Koen Geens (CD&V) par la députée sp.a Annick Lambrecht et sont relayés vendredi par De Tijd.La plupart (74) sont des personnes qui figurent dans la base de données de terrorisme et que les services de renseignement devront suivre en priorité. Actuellement, 230 terroristes ou condamnés pour des faits de terrorisme sont incarcérés en Belgique. Vingt-quatre d'entre eux sont détenus dans les ailes ultra-sécurisées Reradex à Hasselt et à Ittre.