Le CSNPH demande qu'un plan soit mis en place afin de rattraper ce retard. "Le CSNPH s'est vu promettre un compte-rendu analytique au début de l'automne, ce nouveau report de la présentation de ce rapport" inquiète le Conseil, indique-t-il. "Entretemps, de nouvelles demandes suite aux dernières réformes sont introduites." "Derrière les 15.083 dossiers dont le traitement dépasse les six mois au 31 août 2021, il y a autant de familles qui vivent une situation financière précaire et difficile", souligne le CSNPH. Ce dernier réclame encore que "la gestion des dossiers et les moyens dégagés soient des priorités élevées pour la ministre aux personnes handicapées, pour le président du SPF Sécurité sociale et pour le directeur général à venir", conclut-il. (Belga)

Le CSNPH demande qu'un plan soit mis en place afin de rattraper ce retard. "Le CSNPH s'est vu promettre un compte-rendu analytique au début de l'automne, ce nouveau report de la présentation de ce rapport" inquiète le Conseil, indique-t-il. "Entretemps, de nouvelles demandes suite aux dernières réformes sont introduites." "Derrière les 15.083 dossiers dont le traitement dépasse les six mois au 31 août 2021, il y a autant de familles qui vivent une situation financière précaire et difficile", souligne le CSNPH. Ce dernier réclame encore que "la gestion des dossiers et les moyens dégagés soient des priorités élevées pour la ministre aux personnes handicapées, pour le président du SPF Sécurité sociale et pour le directeur général à venir", conclut-il. (Belga)