L'asbl 11.11.11 a laissé la parole à des personnes qui luttent à leur manière contre les inégalités, contre la surexploitation par les entreprises multinationales ou en faveur d'une meilleure protection de l'environnement. Elle estime qu'il est nécessaire aujourd'hui de soutenir avec force l'action de ces personnalités car elle est nécessaire à la mise en place de changements, et cela d'autant plus que celles-ci sont de plus en plus mises sous pression. Parmi les conférenciers figurait Dalilla Hermans, auteure de "Brief aan Cooper en de wereld", un récit autobiographique de cette mère à son fils, au travers duquel elle lui explique comment elle fut adoptée au Rwanda par une famille belge et comment sa couleur de peau a déterminé a vie. Etait également présente Passy Mubalama, la fondatrice d'"Aidprofen", une asbl qui milite pour la protection des femmes en République Démocratique du Congo, ainsi que Red Constantino, le directeur de l' "Institute for Climate and Sustainable Cities" (ICSC), qui se bat aux Philippines pour une politique climatique progressive et une énergie propre, abordable pour tous. A également pris la parole Tourist LeMC, un chanteur de hiphop aux textes engagés qui a grandi dans le quartier très multiculturel de "Seefhoek" à Anvers. (Belga)