Vincent Frédéricq, secrétaire général de Femarbel, explique que d'une part les établissements ont enregistré une mortalité élevée causée par le coronavirus. La moitié des (quasi) 10.000 décès enregistrés jusqu'ici en Belgique ont eu lieu dans une résidence pour seniors. Sans compter les personnes âgées décédées à l'hôpital après y avoir été transférées depuis leur home. D'autre part, les admissions en maison de repos, même si elles n'étaient pas formellement interdites, sont quasi tombées à zéro pendant la période de confinement. Elles n'ont pas vraiment repris depuis, ou en tout cas pas dans une proportion qui compenserait les décès dus au Covid. Les nouvelles entrées se font à un rythme plutôt lent, confirme M. Frédéricq. Et ces admissions ne compensent pas les décès enregistrés au plus fort de la pandémie. (Belga)

Vincent Frédéricq, secrétaire général de Femarbel, explique que d'une part les établissements ont enregistré une mortalité élevée causée par le coronavirus. La moitié des (quasi) 10.000 décès enregistrés jusqu'ici en Belgique ont eu lieu dans une résidence pour seniors. Sans compter les personnes âgées décédées à l'hôpital après y avoir été transférées depuis leur home. D'autre part, les admissions en maison de repos, même si elles n'étaient pas formellement interdites, sont quasi tombées à zéro pendant la période de confinement. Elles n'ont pas vraiment repris depuis, ou en tout cas pas dans une proportion qui compenserait les décès dus au Covid. Les nouvelles entrées se font à un rythme plutôt lent, confirme M. Frédéricq. Et ces admissions ne compensent pas les décès enregistrés au plus fort de la pandémie. (Belga)