Le parquet a rapporté plus tôt dans la journée que le bébé a pu succomber à la noyade et que des indices permettaient de se diriger vers l'hypothèse d'un acte de désespoir de la part de la mère, déjà très perturbée avant cette macabre découverte. La mère souffrirait de problèmes psychiques et d'une dépression postnatale. Il n'a pas été précisé si ces circonstances sont liées à la décision de remise en liberté. (Belga)

Le parquet a rapporté plus tôt dans la journée que le bébé a pu succomber à la noyade et que des indices permettaient de se diriger vers l'hypothèse d'un acte de désespoir de la part de la mère, déjà très perturbée avant cette macabre découverte. La mère souffrirait de problèmes psychiques et d'une dépression postnatale. Il n'a pas été précisé si ces circonstances sont liées à la décision de remise en liberté. (Belga)