Sportif mais sûr et confortable aussi, car le T-Roc R dispose d'officie de la transmission aux 4 roues et de la boîte DSG à sept rapports. Le bouton de sélection de mode de conduite permet de jouer sur le caractère de l'engin, qui peut passer de brave SUV urbain pour aller faire ses courses à chasseur de sportives... de course. Cette union entre aspects pratiques et sportivité séduirait un public de plus en plus large, composé d'anciens amateurs de hot hatches (les Gti modernes) sensibles à la polyvalence et au look des SUV.

Son gabarit mesuré lui assurerait une agilité de premier ordre et des chronos détonnants: 250 km/h en vitesse de pointe et 4,8 s pour accélérer de 0 à 100 km/h. Des performances issues du 2 litres TSI que l'on retrouve sur la Golf GTI moderne, mais aussi nombre d'autres sportives du Groupe VW.

Les ingénieurs lui réservent un freinage à la hauteur ainsi qu'une fonction "launch control" assurant un démarrage sportif parfait. La boîte de vitesses DSG 7 vitesses standard a été spécialement calibrée à la cartographie impulsive de ce T-Roc mordant. Son efficacité, le VW la conserve même sur le mouillé grâce à sa transmission 4Motion. Et dans les cas de météo difficile (neige, routes très grasses), le T-Roc R reste un outil efficace. La nouvelle sportive urbaine ultime ?(Belga)