Toyota, NEDO et Sharp ont uni leurs forces pour tester le potentiel de panneaux solaires montés sur des véhicules électrifiés. Les essais commencent en ce mois de juillet. Ils ont pour but d'évaluer si un système de recharge solaire est susceptible d'améliorer sensiblement l'autonomie tout en réduisant de façon significative la consommation de carburant et donc les émissions de CO2.

La voiture choisie pour ces essais est donc un prototype dérivé de la Toyota Prius hybride rechargeable. La génération actuelle du modèle date de 2016 et peut recevoir en option un "Solar Roof", c.à.d. un panneau solaire sur le toit. Ainsi équipée, la voiture peut recharger son pack batterie à l'arrêt et alimenter les équipements consommateurs d'énergie (climatisation) lorsqu'elle roule.

Sharp a développé des cellules solaires spécialement destinées aux voitures qui revendiquent un rendement de 34%. Toyota a doté de panneaux solaires ainsi constitués le toit de la voiture, mais aussi le capot moteur, le hayon arrière et d'autres éléments de carrosserie. Le prototype est totalement conforme aux exigences du code de la route et peut donc circuler sans problème sur route ouverte.

Grâce à ces panneaux solaires d'un nouveau type, le système de recharge solaire de la Prius Plug-in Hybrid produit environ 860 Watt, soit environ 4,8 fois plus que la Prius Plug-in Hybrid de série équipée du Solar Roof déjà commercialisé.

Le prototype est équipé non seulement d'un ensemble propulseur plus puissant, mais également d'un système qui recharge le pack batterie lorsque le véhicule roule ou est en stationnement. Toyota veut tester ce prototype dans des conditions d'utilisation variées, à Tokyo et dans d'autres endroits au Japon. Les résultats ainsi obtenus seront utilisés dans le cadre de développements futurs de systèmes de recharge solaires pour véhicules de série.(Belga)

Toyota, NEDO et Sharp ont uni leurs forces pour tester le potentiel de panneaux solaires montés sur des véhicules électrifiés. Les essais commencent en ce mois de juillet. Ils ont pour but d'évaluer si un système de recharge solaire est susceptible d'améliorer sensiblement l'autonomie tout en réduisant de façon significative la consommation de carburant et donc les émissions de CO2. La voiture choisie pour ces essais est donc un prototype dérivé de la Toyota Prius hybride rechargeable. La génération actuelle du modèle date de 2016 et peut recevoir en option un "Solar Roof", c.à.d. un panneau solaire sur le toit. Ainsi équipée, la voiture peut recharger son pack batterie à l'arrêt et alimenter les équipements consommateurs d'énergie (climatisation) lorsqu'elle roule. Sharp a développé des cellules solaires spécialement destinées aux voitures qui revendiquent un rendement de 34%. Toyota a doté de panneaux solaires ainsi constitués le toit de la voiture, mais aussi le capot moteur, le hayon arrière et d'autres éléments de carrosserie. Le prototype est totalement conforme aux exigences du code de la route et peut donc circuler sans problème sur route ouverte. Grâce à ces panneaux solaires d'un nouveau type, le système de recharge solaire de la Prius Plug-in Hybrid produit environ 860 Watt, soit environ 4,8 fois plus que la Prius Plug-in Hybrid de série équipée du Solar Roof déjà commercialisé. Le prototype est équipé non seulement d'un ensemble propulseur plus puissant, mais également d'un système qui recharge le pack batterie lorsque le véhicule roule ou est en stationnement. Toyota veut tester ce prototype dans des conditions d'utilisation variées, à Tokyo et dans d'autres endroits au Japon. Les résultats ainsi obtenus seront utilisés dans le cadre de développements futurs de systèmes de recharge solaires pour véhicules de série.(Belga)