Cet événement comprend une catégorie "Unlimited" dans laquelle sont inscrits les bolides et prototypes les plus spectaculaires. Sur la liste des participants, on relève - outre la Peugeot 208 T16 de Sébastien Loeb et la Toyota GT86 "Monster Tajima" - la Mini de Jean-Philippe Dayrault. Ce dernier s'est déjà illustré dans les épreuves sur glace. Bien loin du modèle de série, cette Mini se veut un prototype très impressionnant développant la puissance gigantesque de 900 ch extraits de son V6 suralimenté. Cette cavalerie passe par les 4 roues. Un cocktail détonnant qui se veut surtout une évolution de la Dacia Duster avec laquelle Dayraut à participé à Pikes Peak 2012 mais qui se lie à un autre sponsor cette année. D'après les informations, ce bolide utilise des dessous de Nissan GT-R, rien de moins. Il va sans dire que de tels monstres de performances assurent une grande partie du spectacle. Pikes Peak, la "course vers le ciel", se déroule le 30 juin prochain. (Belga)(Belga)

Cet événement comprend une catégorie "Unlimited" dans laquelle sont inscrits les bolides et prototypes les plus spectaculaires. Sur la liste des participants, on relève - outre la Peugeot 208 T16 de Sébastien Loeb et la Toyota GT86 "Monster Tajima" - la Mini de Jean-Philippe Dayrault. Ce dernier s'est déjà illustré dans les épreuves sur glace. Bien loin du modèle de série, cette Mini se veut un prototype très impressionnant développant la puissance gigantesque de 900 ch extraits de son V6 suralimenté. Cette cavalerie passe par les 4 roues. Un cocktail détonnant qui se veut surtout une évolution de la Dacia Duster avec laquelle Dayraut à participé à Pikes Peak 2012 mais qui se lie à un autre sponsor cette année. D'après les informations, ce bolide utilise des dessous de Nissan GT-R, rien de moins. Il va sans dire que de tels monstres de performances assurent une grande partie du spectacle. Pikes Peak, la "course vers le ciel", se déroule le 30 juin prochain. (Belga)(Belga)