La Clio est un best-seller de Renault qui en est maintenant à sa cinquième génération. Le premier modèle est arrivé sur le marché en 1990 et plus de 15 millions d'exemplaires ont été vendus depuis.

La Renault Clio a toujours été appréciée pour son apparence sympathique, mais ces derniers temps elle accusait le coup, dans l'habitacle notamment, par un manque de technologies "dernier cri" et de matériaux, disons, plus agréables à l'oeil. Bref, elle manquait un peu de distinction.

A ce niveau, la nouvelle génération repart d'une page blanche et présente un intérieur dont le nouvel atout est sans conteste le "Smart Cockpit", un tableau de bord entièrement digital. La connectivité figurait au centre des préoccupations des designers, d'où la présence d'un imposant écran multimédia de 9,3 pouces, au centre, servant d'interface pour le multimédia, la navigation et l'infodivertissement via le nouveau système connecté Easy-Link de Renault.

Les nouveaux sièges jouissent d'un rembourrage plus ergonomique tout en prenant moins d'espace. Le coffre est passé de 330 à 391 litres. Enfin, les options de personnalisation et les niveaux d'équipement ont été étendus, avec notamment une ligne sportive R.S.

Plus de détails suivront début mars lors de la révélation officielle au Salon de l'automobile de Genève.(Belga)

La Clio est un best-seller de Renault qui en est maintenant à sa cinquième génération. Le premier modèle est arrivé sur le marché en 1990 et plus de 15 millions d'exemplaires ont été vendus depuis. La Renault Clio a toujours été appréciée pour son apparence sympathique, mais ces derniers temps elle accusait le coup, dans l'habitacle notamment, par un manque de technologies "dernier cri" et de matériaux, disons, plus agréables à l'oeil. Bref, elle manquait un peu de distinction. A ce niveau, la nouvelle génération repart d'une page blanche et présente un intérieur dont le nouvel atout est sans conteste le "Smart Cockpit", un tableau de bord entièrement digital. La connectivité figurait au centre des préoccupations des designers, d'où la présence d'un imposant écran multimédia de 9,3 pouces, au centre, servant d'interface pour le multimédia, la navigation et l'infodivertissement via le nouveau système connecté Easy-Link de Renault. Les nouveaux sièges jouissent d'un rembourrage plus ergonomique tout en prenant moins d'espace. Le coffre est passé de 330 à 391 litres. Enfin, les options de personnalisation et les niveaux d'équipement ont été étendus, avec notamment une ligne sportive R.S. Plus de détails suivront début mars lors de la révélation officielle au Salon de l'automobile de Genève.(Belga)