Conçu pour répondre à la demande croissante en matière de transport commercial vert et électrifié en Europe, ce fourgon utilitaire à émission zéro s'appuie sur la même architecture et la même technologie e-City que le fameux taxi TX électrique, dont 2.500 unités ont déjà été produites (en Angleterre, depuis le mois de janvier 2018 dans l'usine d'Ansty, Coventry).

Ce dérivé utilitaire du taxi anglais se démarque d'abord par un look forcément très british et qui pourrait séduire les commerçants/professionnels des grandes villes.

Il promet une autonomie 100% électrique de 129 km et une autonomie combinée essence et électrique de 607 km, car il utilise en fait un bloc thermique 3 cylindres 1.5 litre en guise de prolongateur d'autonomie. Ce type de moteur lui permet de collecter des marchandises en dehors d'une grande ville, en couvrant de longues distances, avant de passer en mode EV pour respecter une zone urbaine à très faibles émissions et/ou pour abaisser la consommation moyenne.

La technologie de prolongateur d'autonomie fait aussi disparaître l'inquiétude liée à la panne de courant. Animé de grandes d'ambitions, Joerg Hofmann, PDG de LEVC, a déclaré: "Notre objectif est de devenir le leader européen des solutions de mobilité commerciale verte sur routes". Les détails complets du véhicule seront révélés à l'approche de son lancement officiel en 2020. (Belga)