Toyota vient en effet de commercialiser la Mirai, une berline roulant à l'hydrogène. Ingénieux, certes, mais le gros problème reste l'approvisionnement de ce type de voiture. L'infrastructure doit donc impérativement se développer et en Belgique, les Japonais montrent l'exemple. Ainsi, le 22 avril dernier, le site de TME - Toyota Motor Europe - s'est équipé d'une borne de recharge à l'hydrogène destinée aux particuliers et aux transporteurs publics qui opteront pour cette solution. Le projet découle d'une collaboration entre les entités Air Liquide, Toyota et FCH-JU. Cette dernière, un fond européen (Fuel Cells ans Hydrogen Joint Undertaking), soutient financièrement le projet. Il s'agit bien sûr d'un cas encore très isolé, mais l'initiative vise à provoquer d'autres réactions, de sorte à évoluer lentement mais sûrement vers le développement des points d'approvisionnement. Pour rappel, une voiture à l'hydrogène est toujours mue par un moteur électrique, ce dernier étant alimenté par la pile à hydrogène. Les seuls rejets extraits par l'échappement se résument à de l'eau. (Belga)

Toyota vient en effet de commercialiser la Mirai, une berline roulant à l'hydrogène. Ingénieux, certes, mais le gros problème reste l'approvisionnement de ce type de voiture. L'infrastructure doit donc impérativement se développer et en Belgique, les Japonais montrent l'exemple. Ainsi, le 22 avril dernier, le site de TME - Toyota Motor Europe - s'est équipé d'une borne de recharge à l'hydrogène destinée aux particuliers et aux transporteurs publics qui opteront pour cette solution. Le projet découle d'une collaboration entre les entités Air Liquide, Toyota et FCH-JU. Cette dernière, un fond européen (Fuel Cells ans Hydrogen Joint Undertaking), soutient financièrement le projet. Il s'agit bien sûr d'un cas encore très isolé, mais l'initiative vise à provoquer d'autres réactions, de sorte à évoluer lentement mais sûrement vers le développement des points d'approvisionnement. Pour rappel, une voiture à l'hydrogène est toujours mue par un moteur électrique, ce dernier étant alimenté par la pile à hydrogène. Les seuls rejets extraits par l'échappement se résument à de l'eau. (Belga)