Après avoir interrompu leur production suite à la pandémie de Covid 19, les différentes usines de la marque à l'étoile se sont relancées. Au mois de juin, tous les sites de production Mercedes-Benz de par le monde ont repris leurs activités.

Dès le 20 avril, les usines de moteurs et de composants ont redémarré en Allemagne, suivies par les usines d'assemblage. Parallèlement, les sites de production à l'étranger ont également été progressivement remis en route. La santé et la sécurité du personnel bénéficient chez Mercedes d'une absolue priorité.

La relance de la production s'opère de manière flexible pour pouvoir réagir aux derniers développements de l'actualité et respecter les directives en vigueur dans chaque pays. Moyennant quoi, Mercedes poursuit son offensive produite et son offensive électrique, tout en répondant aux exigences de son marché le plus important, la Chine, où Mercedes-Benz enregistre une hausse significative de la demande pour ses produits.

Au sein de l'entreprise, la situation est assez variable. Certains départements travaillent toujours en horaire partiel. En Allemagne, c'est le cas des départements VP, VUL et poids lourds. Les départements "fondamentaux" ainsi que la planification pour le futur et des projets stratégiques tournent cependant à plein, de manière à ce que la marque puisse rebondir efficacement une fois la crise terminée.

Des mesures d'urgence spécifiques à chaque pays sont entrées en vigueur: l'entreprise respecte naturellement les directives des autorités internationales, nationales, régionales et locales. La direction suit en continu l'évolution de la situation et prend les mesures nécessaires.

Quant aux autres marques automobiles, elles relancent elles aussi peu à peu leurs lignes de production.(Belga)

Après avoir interrompu leur production suite à la pandémie de Covid 19, les différentes usines de la marque à l'étoile se sont relancées. Au mois de juin, tous les sites de production Mercedes-Benz de par le monde ont repris leurs activités. Dès le 20 avril, les usines de moteurs et de composants ont redémarré en Allemagne, suivies par les usines d'assemblage. Parallèlement, les sites de production à l'étranger ont également été progressivement remis en route. La santé et la sécurité du personnel bénéficient chez Mercedes d'une absolue priorité. La relance de la production s'opère de manière flexible pour pouvoir réagir aux derniers développements de l'actualité et respecter les directives en vigueur dans chaque pays. Moyennant quoi, Mercedes poursuit son offensive produite et son offensive électrique, tout en répondant aux exigences de son marché le plus important, la Chine, où Mercedes-Benz enregistre une hausse significative de la demande pour ses produits.Au sein de l'entreprise, la situation est assez variable. Certains départements travaillent toujours en horaire partiel. En Allemagne, c'est le cas des départements VP, VUL et poids lourds. Les départements "fondamentaux" ainsi que la planification pour le futur et des projets stratégiques tournent cependant à plein, de manière à ce que la marque puisse rebondir efficacement une fois la crise terminée. Des mesures d'urgence spécifiques à chaque pays sont entrées en vigueur: l'entreprise respecte naturellement les directives des autorités internationales, nationales, régionales et locales. La direction suit en continu l'évolution de la situation et prend les mesures nécessaires. Quant aux autres marques automobiles, elles relancent elles aussi peu à peu leurs lignes de production.(Belga)