La voiture a été dévoilée dans le cadre du Salon Privé, événement automobile très "pointu" organisé en Grande-Bretagne. Le principe de la maison Touring reste le même : partir d'une super-GT pour la redessiner complètement et en créer un bolide d'exception. Ici, Louis de Fabribeckers et son équipe sont partis d'une Ferrari GTC4 Lusso à moteur V12 avant, laquelle se trouve re-carrossée à la façon d'un prototype d'endurance des années 30 !

L'inspiratrice de ce bolide d'exception n'est autre que l'Alfa Romeo 8C 2900 Le Mans. Le numéro 19 ornant ses flancs est celui que l'illustre Alfa Romeo portait durant sa courte au Mans en 1938. Difficile de rester de marbre devant ce résultat artisanal de (très grande) qualité. Le clou du spectacle vient bien sûr de l'aileron central arrière, aussi impressionnant qu'harmonieux et qui symbolise le courant "Streamline". Ici, il n'a pas (vraiment) de fonction aérodynamique, mais il évoque l'héritage aérodynamique de Touring. Sur base d'une Ferrari "donneuse", il faudra attendre six mois pour obtenir votre AERO3 à un prix que Touring préfère garder discret. La firme garantit la disponibilité des pièces de carrosserie à vie. Il s'agit bien sûr d'un véhicule parfaitement homologué pour la voie publique. Seules quinze unités seront construites au total, exclusivité assurée, donc...(Belga)

La voiture a été dévoilée dans le cadre du Salon Privé, événement automobile très "pointu" organisé en Grande-Bretagne. Le principe de la maison Touring reste le même : partir d'une super-GT pour la redessiner complètement et en créer un bolide d'exception. Ici, Louis de Fabribeckers et son équipe sont partis d'une Ferrari GTC4 Lusso à moteur V12 avant, laquelle se trouve re-carrossée à la façon d'un prototype d'endurance des années 30 ! L'inspiratrice de ce bolide d'exception n'est autre que l'Alfa Romeo 8C 2900 Le Mans. Le numéro 19 ornant ses flancs est celui que l'illustre Alfa Romeo portait durant sa courte au Mans en 1938. Difficile de rester de marbre devant ce résultat artisanal de (très grande) qualité. Le clou du spectacle vient bien sûr de l'aileron central arrière, aussi impressionnant qu'harmonieux et qui symbolise le courant "Streamline". Ici, il n'a pas (vraiment) de fonction aérodynamique, mais il évoque l'héritage aérodynamique de Touring. Sur base d'une Ferrari "donneuse", il faudra attendre six mois pour obtenir votre AERO3 à un prix que Touring préfère garder discret. La firme garantit la disponibilité des pièces de carrosserie à vie. Il s'agit bien sûr d'un véhicule parfaitement homologué pour la voie publique. Seules quinze unités seront construites au total, exclusivité assurée, donc...(Belga)