Ce chiffre représente une baisse de 6.501 véhicules par rapport au mois d'août 2018. Au cumul des 8 premiers mois de l'année, le marché belge des voitures neuves présente un tassement de 5,8% par rapport à la même période un an plus tôt. C'est Volkswagen qui a vendu le plus de voitures au mois d'août (4.764), devant Mercedes (4.132) et Renault (3.476).

Sur les 8 premiers mois de 2019, Volkswagen est en tête, avec une part de marché légèrement supérieure à 10%. Pour interpréter correctement ces chiffres il est important, estime Febiac, de garder à l'esprit le passage au nouveau cycle d'homologation WLTP, qui a eu lieu voici un an.

Avant l'entrée en vigueur de la WLTP, de nombreux véhicules homologués NEDC ont encore été immatriculés, ce qui a artificiellement gonflé les chiffres d'immatriculation. C'est ainsi que les immatriculations de voitures neuves en août 2018 ont été supérieures de 57% à celles d'août 2017!

Les chiffres d'août 2019 sont certes moins élevés mais ici aussi, il y a indéniablement un effet NEDC qui a joué, avec de nombreuses voitures NEDC qui devaient obligatoirement être immatriculées avant le 1er septembre, sous peine de ne plus pouvoir être immatriculées du tout. Le mois d'août 2019 a par contre été assez positif pour les ventes d'utilitaires légers (+ 14,6%) alors que les ventes de motos neuves ont marqué le pas, avec une baisse de 4,9%.(Belga)