Il n'y a pas photo. Dès le premier coup d'?il, on reconnaît immédiatement le Toyota RAV-4 de dernière génération, tel que vendu chez les concessionnaires du constructeur japonais. Il est à peine changé, mais porte bien un logo Suzuki sur sa calandre. La face avant est subtilement différente et, à y regarder de plus près, peut-être même plus élégante que le modèle original.

Ce SUV hybride reprend sans y toucher le moteur thermique de 2,5 litres associé à deux moteurs électriques, un sur l'essieu avant, de 182 ch et le second sur l'essieu arrière, de 54 ch. L'ensemble développe 306 ch et ne rejette, en moyenne homologuée, que 22 gr/km de CO2.

Drôle d'idée, direz-vous, et sans doute pas facile à vendre (à moins que le prix soit plus intéressant). Il s'agit surtout pour Suzuki de verdir sa gamme afin de faire baisser le niveau moyen de CO2 au sein de celle-ci, selon les prescriptions édictées par l'Europe. Suzuki a déjà investi dans l'hybridation légère de ses modèles (de type alterno-démarreur 48V) mais n'a pas de vrai modèle hybride à présenter. Il ne semble pas question, pour l'instant, de proposer un tel type de moteur en interne.

Dans la gamme Suzuki, il va sans dire que l'Across va se situer immédiatement tout en haut, au-dessus du Vitara qui reste bien au catalogue. (Belga)

Il n'y a pas photo. Dès le premier coup d'?il, on reconnaît immédiatement le Toyota RAV-4 de dernière génération, tel que vendu chez les concessionnaires du constructeur japonais. Il est à peine changé, mais porte bien un logo Suzuki sur sa calandre. La face avant est subtilement différente et, à y regarder de plus près, peut-être même plus élégante que le modèle original. Ce SUV hybride reprend sans y toucher le moteur thermique de 2,5 litres associé à deux moteurs électriques, un sur l'essieu avant, de 182 ch et le second sur l'essieu arrière, de 54 ch. L'ensemble développe 306 ch et ne rejette, en moyenne homologuée, que 22 gr/km de CO2. Drôle d'idée, direz-vous, et sans doute pas facile à vendre (à moins que le prix soit plus intéressant). Il s'agit surtout pour Suzuki de verdir sa gamme afin de faire baisser le niveau moyen de CO2 au sein de celle-ci, selon les prescriptions édictées par l'Europe. Suzuki a déjà investi dans l'hybridation légère de ses modèles (de type alterno-démarreur 48V) mais n'a pas de vrai modèle hybride à présenter. Il ne semble pas question, pour l'instant, de proposer un tel type de moteur en interne. Dans la gamme Suzuki, il va sans dire que l'Across va se situer immédiatement tout en haut, au-dessus du Vitara qui reste bien au catalogue. (Belga)