Ce rapprochement stratégique donnera naissance à une nouvelle génération de Smart 100% électriques dont les ventes, à l'échelle mondiale, débuteront en 2022. Avant cela, les constructeurs ont précisé que l'usine d'AHambach, en Alsace, continuera de produire les modèles thermiques actuels.

Les nouvelles micro-citadines de l'ère Geely seront assemblées dans une nouvelle usine chinoise du groupe. Si l'on peut regretter - en quelque sorte - le départ des Smart de leur berceau alsacien, il s'agit surtout de pérenniser la marque Smart.

Car, si des Smart électriques existent déjà (pas moins de trois modèles), leur prix semble beaucoup trop cher pour rencontrer le succès escompté. De plus en plus, les constructeurs, même premium, sont conscients que l'avenir de la voiture électrique passe aussi et surtout par leur accessibilité au plus grand nombre. Le déplacement du site de production devrait permettre de baisser le prix de vente et donc de répondre à cet objectif.

Car, fondamentalement, les très petites voitures ont de l'avenir dans les agglomérations sans cesse plus peuplées et concernées par les problèmes de mobilité automobile. Et à ce sujet, Smart possède une sacrée avance dans l'esprit des automobilistes. (Belga)

Ce rapprochement stratégique donnera naissance à une nouvelle génération de Smart 100% électriques dont les ventes, à l'échelle mondiale, débuteront en 2022. Avant cela, les constructeurs ont précisé que l'usine d'AHambach, en Alsace, continuera de produire les modèles thermiques actuels. Les nouvelles micro-citadines de l'ère Geely seront assemblées dans une nouvelle usine chinoise du groupe. Si l'on peut regretter - en quelque sorte - le départ des Smart de leur berceau alsacien, il s'agit surtout de pérenniser la marque Smart. Car, si des Smart électriques existent déjà (pas moins de trois modèles), leur prix semble beaucoup trop cher pour rencontrer le succès escompté. De plus en plus, les constructeurs, même premium, sont conscients que l'avenir de la voiture électrique passe aussi et surtout par leur accessibilité au plus grand nombre. Le déplacement du site de production devrait permettre de baisser le prix de vente et donc de répondre à cet objectif. Car, fondamentalement, les très petites voitures ont de l'avenir dans les agglomérations sans cesse plus peuplées et concernées par les problèmes de mobilité automobile. Et à ce sujet, Smart possède une sacrée avance dans l'esprit des automobilistes. (Belga)