En 1966, l'Espagne se motorise à vitesse grand V, avec la Seat 600, clone espagnol de la Fiat du même nom. La grande soeur de la 600 est la berline 850, plus spacieuse, elle aussi conçue chez Fiat. Un an plus tard, l'une des premières voitures espagnoles vraiment ambitieuses voit le jour: la Seat 850 Coupé, évolution de la 600. Cette propulsion se caractérise par un moteur arrière et possède une carrosserie de type 2+2.

A l'époque, la Seat 850 Coupé est vendue au prix de 105.000 pesetas, soit 30% plus cher que la berline. Mais le jeu en vaut la chandelle, car elle est autrement plus agréable à regarder! Au plan mécanique, le moteur 850 bénéficie d'un rapport de compression plus élevé et d'une alimentation confiée à un double carburateur. Ces améliorations font grimper la puissance de 37 à 47 ch, obtenus au régime plutôt élevé pour l'époque de 6.200 tr/m.

Bénéficiant d'un bon profilage, la Seat 850 Coupé pointe à 140 km/h. Pour adapter le châssis aux performances plus sportives, la voiture bénéficie de freins à disque à l'avant. Avec son moteur arrière et son poids de seulement 720 kilos, le plaisir de conduire est au rendez-vous.

Deux ans plus tard, en 1969, la puissance passe à 52 ch suite à l'adoption d'un bloc qui deviendra un grand classique chez Fiat/Seat, le 903 cc, et équipera notamment l'excellente Fiat 127. Avec ce moteur, la 850 Coupé se mue en 850 Sport Coupé, reconnaissable à ses doubles phares à l'avant comme à l'arrière. Dans son sillage, Seat lancera la 1200 Sport de 67 ch, premier modèle spécifique à la marque espagnole et conçu par elle. L'histoire se poursuit en 1981 avec la Fura, dérivée de la Fiat 127, qui aligne 75 ch. Viendra ensuite l'Ibiza SXI, suivie de l'Ibiza GTI. Depuis la 3ème génération, les Ibiza sportives répondent au nom de FR. Le modèle actuel est équipée d'un moteur 1.5 TSI de 150 ch.(Belga)

En 1966, l'Espagne se motorise à vitesse grand V, avec la Seat 600, clone espagnol de la Fiat du même nom. La grande soeur de la 600 est la berline 850, plus spacieuse, elle aussi conçue chez Fiat. Un an plus tard, l'une des premières voitures espagnoles vraiment ambitieuses voit le jour: la Seat 850 Coupé, évolution de la 600. Cette propulsion se caractérise par un moteur arrière et possède une carrosserie de type 2+2.A l'époque, la Seat 850 Coupé est vendue au prix de 105.000 pesetas, soit 30% plus cher que la berline. Mais le jeu en vaut la chandelle, car elle est autrement plus agréable à regarder! Au plan mécanique, le moteur 850 bénéficie d'un rapport de compression plus élevé et d'une alimentation confiée à un double carburateur. Ces améliorations font grimper la puissance de 37 à 47 ch, obtenus au régime plutôt élevé pour l'époque de 6.200 tr/m.Bénéficiant d'un bon profilage, la Seat 850 Coupé pointe à 140 km/h. Pour adapter le châssis aux performances plus sportives, la voiture bénéficie de freins à disque à l'avant. Avec son moteur arrière et son poids de seulement 720 kilos, le plaisir de conduire est au rendez-vous.Deux ans plus tard, en 1969, la puissance passe à 52 ch suite à l'adoption d'un bloc qui deviendra un grand classique chez Fiat/Seat, le 903 cc, et équipera notamment l'excellente Fiat 127. Avec ce moteur, la 850 Coupé se mue en 850 Sport Coupé, reconnaissable à ses doubles phares à l'avant comme à l'arrière. Dans son sillage, Seat lancera la 1200 Sport de 67 ch, premier modèle spécifique à la marque espagnole et conçu par elle. L'histoire se poursuit en 1981 avec la Fura, dérivée de la Fiat 127, qui aligne 75 ch. Viendra ensuite l'Ibiza SXI, suivie de l'Ibiza GTI. Depuis la 3ème génération, les Ibiza sportives répondent au nom de FR. Le modèle actuel est équipée d'un moteur 1.5 TSI de 150 ch.(Belga)