Dans le cadre d'un projet pilote d'innovation basé sur l'économie circulaire, et dans le but de réduire son empreinte carbone, Seat étudie l'utilisation de l'Oryzite comme substitut aux produits plastiques.

Plus de 700 millions de tonnes de riz sont récoltées chaque année dans le monde. Vingt pour cent de cette quantité est constituée de balles de riz, soit environ 140 millions de tonnes, dont la majeure partie est jetée.

"À la Montsià Rice Chamber, avec une production de 60.000 tonnes de riz par an, nous avons cherché une solution pour tirer profit de toute les balles qui étaient brûlées, quelque 12.000 tonnes, et nous les avons transformées en Oryzite, un matériau qui peut être mélangé à d'autres compositions thermoplastiques thermostables avant d'être moulé" détaille Iban Ganduxé, PDG d'Oryzite.

Cette nouvelle matière première est testée pour la composition d'éléments de garnissage dans la Seat Leon. "Chez Seat, nous travaillons sans cesse sur de nouveaux matériaux pour améliorer nos produits, et en ce sens, les balles de riz nous permettent de travailler sur la réduction des plastiques et des matériaux à base de pétrole", explique Joan Colet, ingénieur en développement des garnitures intérieures chez Seat.

L'initiative pour l'utilisation de l'Oryzite est l'un des projets qui seront présentés lors de la deuxième édition du Seat Innovation Day, qui se tient ces 28 et 29 octobre.(Belga)

Dans le cadre d'un projet pilote d'innovation basé sur l'économie circulaire, et dans le but de réduire son empreinte carbone, Seat étudie l'utilisation de l'Oryzite comme substitut aux produits plastiques. Plus de 700 millions de tonnes de riz sont récoltées chaque année dans le monde. Vingt pour cent de cette quantité est constituée de balles de riz, soit environ 140 millions de tonnes, dont la majeure partie est jetée."À la Montsià Rice Chamber, avec une production de 60.000 tonnes de riz par an, nous avons cherché une solution pour tirer profit de toute les balles qui étaient brûlées, quelque 12.000 tonnes, et nous les avons transformées en Oryzite, un matériau qui peut être mélangé à d'autres compositions thermoplastiques thermostables avant d'être moulé" détaille Iban Ganduxé, PDG d'Oryzite. Cette nouvelle matière première est testée pour la composition d'éléments de garnissage dans la Seat Leon. "Chez Seat, nous travaillons sans cesse sur de nouveaux matériaux pour améliorer nos produits, et en ce sens, les balles de riz nous permettent de travailler sur la réduction des plastiques et des matériaux à base de pétrole", explique Joan Colet, ingénieur en développement des garnitures intérieures chez Seat. L'initiative pour l'utilisation de l'Oryzite est l'un des projets qui seront présentés lors de la deuxième édition du Seat Innovation Day, qui se tient ces 28 et 29 octobre.(Belga)