À l'usine de Martorell, la ligne de la Seat Leon est à peine reconnaissable. Aujourd'hui, elle n'accueille plus l'assemblage des voitures, mais bien de respirateurs artificiels qui sont produits en collaboration avec le système de santé en pleine crise du Covid-19.

Passer de la production de voitures à celle de respirateurs en un temps-record a été possible grâce aux efforts intenses d'un grand nombre de travailleurs de Seat et à un puissant moteur : la solidarité.

"La motivation de chacune des personnes participant à ce projet est que nous pouvons utiliser notre savoir-faire pour produire en quantité des dispositifs qui sauveront des vies", explique Nicolás Mora, du département Production de Seat Martorell.

En pratique, une équipe d'ingénieurs s'est attelée à la conception de divers prototypes de respirateurs artificiels, 13 au total, jusqu'à mettre au point le modèle définitif. Ce projet a pu se concrétiser en utilisant des engrenages imprimés chez Seat, des arbres de boîte et le moteur adapté d'un essuie-glace.

L'objectif consistait à fabriquer des respirateurs de la plus haute qualité et le résultat a été baptisé OxyGEN. Conçus en collaboration avec Protify.XYZ, ces dispositifs sont assemblés dans les installations de Seat.(Belga)

À l'usine de Martorell, la ligne de la Seat Leon est à peine reconnaissable. Aujourd'hui, elle n'accueille plus l'assemblage des voitures, mais bien de respirateurs artificiels qui sont produits en collaboration avec le système de santé en pleine crise du Covid-19.Passer de la production de voitures à celle de respirateurs en un temps-record a été possible grâce aux efforts intenses d'un grand nombre de travailleurs de Seat et à un puissant moteur : la solidarité. "La motivation de chacune des personnes participant à ce projet est que nous pouvons utiliser notre savoir-faire pour produire en quantité des dispositifs qui sauveront des vies", explique Nicolás Mora, du département Production de Seat Martorell. En pratique, une équipe d'ingénieurs s'est attelée à la conception de divers prototypes de respirateurs artificiels, 13 au total, jusqu'à mettre au point le modèle définitif. Ce projet a pu se concrétiser en utilisant des engrenages imprimés chez Seat, des arbres de boîte et le moteur adapté d'un essuie-glace. L'objectif consistait à fabriquer des respirateurs de la plus haute qualité et le résultat a été baptisé OxyGEN. Conçus en collaboration avec Protify.XYZ, ces dispositifs sont assemblés dans les installations de Seat.(Belga)