En 10 ans, le prix d'achat a augmenté d'environ 25%, ce qui correspond à l'augmentation de la durée de vie moyenne d'un véhicule sur la même période. De plus, une voiture familiale d'aujourd'hui est nettement mieux équipée que son homologue de 2013, qu'il s'agisse de sécurité, de confort ou de respect de l'environnement. On remarque par contre une progression importante de la taxe de mise en circulation: pour une familiale compacte, on paie de nos jours jusqu'à 67% de plus qu'en 2003. La taxe de circulation annuelle a, en revanche, à peine augmenté, parce que la cylindrée des moteurs a été revue à la baisse. L'augmentation la plus marquante est en fait à chercher du côté des carburants, on s'en serait douté. Si l'on tient compte du coût énergétique par kilomètre parcouru, on remarque que, si les voitures sont devenues nettement plus sobres, cette chute de la consommation compense à peine l'augmentation des prix à la pompe. C'est ainsi qu'un kilomètre avec un véhicule diesel revient aujourd'hui 74% plus cher rien que pour le poste carburant. Pour qui roule à l'essence, l'augmentation n'a été que de 21%. Le VAB souligne encore que l'automobiliste peut réaliser de substantielles économies en faisant le plein dans les stations les moins chères. Dans de nombreuses stations, la remise par litre de carburant peut aller jusqu'à 10 centimes par litre. Il ressort encore de l'étude que les pompes implantées sur les autoroutes sont les plus chères et que c'est dans les stations sans marque que l'on bénéficie des remises les plus généreuses.(Belga)

En 10 ans, le prix d'achat a augmenté d'environ 25%, ce qui correspond à l'augmentation de la durée de vie moyenne d'un véhicule sur la même période. De plus, une voiture familiale d'aujourd'hui est nettement mieux équipée que son homologue de 2013, qu'il s'agisse de sécurité, de confort ou de respect de l'environnement. On remarque par contre une progression importante de la taxe de mise en circulation: pour une familiale compacte, on paie de nos jours jusqu'à 67% de plus qu'en 2003. La taxe de circulation annuelle a, en revanche, à peine augmenté, parce que la cylindrée des moteurs a été revue à la baisse. L'augmentation la plus marquante est en fait à chercher du côté des carburants, on s'en serait douté. Si l'on tient compte du coût énergétique par kilomètre parcouru, on remarque que, si les voitures sont devenues nettement plus sobres, cette chute de la consommation compense à peine l'augmentation des prix à la pompe. C'est ainsi qu'un kilomètre avec un véhicule diesel revient aujourd'hui 74% plus cher rien que pour le poste carburant. Pour qui roule à l'essence, l'augmentation n'a été que de 21%. Le VAB souligne encore que l'automobiliste peut réaliser de substantielles économies en faisant le plein dans les stations les moins chères. Dans de nombreuses stations, la remise par litre de carburant peut aller jusqu'à 10 centimes par litre. Il ressort encore de l'étude que les pompes implantées sur les autoroutes sont les plus chères et que c'est dans les stations sans marque que l'on bénéficie des remises les plus généreuses.(Belga)