Tous nous promettent de voir la vi(ll)e d'un peu plus haut, pour nous donner l'illusion de surfer sur les embouteillages quotidiens. Dans ce segment, le Renault Captur fait partie des pionniers et a aussi toujours été l'un des plus vendus chez nous. Voici la deuxième génération du modèle. Le style ne change pas, mais l'engin grandit : il s'allonge de 11 cm, pointant désormais à 4,23 mètres. L'habitabilité est donc trè...

Tous nous promettent de voir la vi(ll)e d'un peu plus haut, pour nous donner l'illusion de surfer sur les embouteillages quotidiens. Dans ce segment, le Renault Captur fait partie des pionniers et a aussi toujours été l'un des plus vendus chez nous. Voici la deuxième génération du modèle. Le style ne change pas, mais l'engin grandit : il s'allonge de 11 cm, pointant désormais à 4,23 mètres. L'habitabilité est donc très correcte, d'autant que le Captur reste l'un des seuls petits SUV doté d'une banquette arrière coulissante. A l'avant, par rapport à l'ancien, on note immédiatement le grand bond en avant en matière de finition et de qualité perçue. On apprécie aussi le grand écran central (de 7'' ou de 9,3'' en option), implanté verticalement sur la console. Le système multimédia est à jour et le Captur offre aussi de nombreux rangements bien pensés, dont une originale boîte à gants coulissante, façon tiroir. Dans son segment, le Captur est aussi l'un des SUV qui installe ses passagers le plus en hauteur. A son volant, on domine donc la route. Et on la tient également bien : cette Renault fait preuve d'une très belle efficacité, avalant les virages d'un doux mouvement de volant, même sur les mauvais revêtements. Sous le capot, on trouve des moteurs à essence (100, 130 ou 155 ch), diesel (95 et 115 ch) et un propulseur hybride plug-in. Nous avons testé le 1.2 turbo à essence de 130 ch, doux, silencieux et suffisamment performant. Côté tarif, le Captur n'est certes pas donné, mais le rapport prix/équipement est intéressant. Bref, bien qu'inchangé sur la forme, ce petit SUV Renault a été intelligemment renouvelé sur le fond et se révèle particulièrement agréable à vivre au quotidien. Par Olivier Maloteaux.