La 4 places 100% électrique la moins chère du marché belge était jusqu'il y a peu la Seat Mii Electric, dont le prix catalogue atteint tout de même 21.190 euros, soit le double de la version essence, aujourd'hui disparue du catalogue.

L'Espagnole a été récemment détrônée par la Twingo ZE, qui s'affiche à 19.750 euros. Le prix d'achat reste un frein important - ce n'est pas le seul - à la démocratisation de la voiture électrique. Avec sa Spring, version européenne de la Renault City K-ZE fabriquée en Chine et destinée à ce marché, Dacia annonce un prix imbattable pour la version de série qu'il a révélée il y a peu mais sans encore préciser la somme exacte qu'il faudra débourser, même s'il semble évident qu'il sera moins élevé que celui de la Twingo ZE.

Dacia vient cependant de rendre public le prix de la Spring sur le marché hongrois, où la version haut de gamme sera vendue 6.490.000 forints, soit 17.800 euros. En France, il se chuchote que la Spring pourrait être vendue autour des 15.000 euros, batterie incluse mais bonus gouvernemental (4.000 euros) non compris, pour la version de base.

À ce tarif, cette voiture de 3,74 m risque de faire pas mal d'adeptes, surtout que ses arguments ne s'arrêtent pas là, avec un coffre de 300 l et un autonomie de 225 km WLTP (et même 295 km en cycle urbain), assurée par un pack de batteries de 26,8 kWh qui alimente un moteur de 33 kW, soit 44 ch.

Les perfs de cette 5 portes à 4 places seront donc modestes (125 km/h maxi, chiffre constructeur) mais suffisantes pour se déplacer au quotidien en ville, en banlieue ou même à la campagne. Dacia annonce encore un temps de recharge de 14 h sur une prise domestique. Ici encore, rien de fracassant, mais c'est parfaitement acceptable sachant que la plupart des voitures électriques sont rechargées à domicile.(Belga)

La 4 places 100% électrique la moins chère du marché belge était jusqu'il y a peu la Seat Mii Electric, dont le prix catalogue atteint tout de même 21.190 euros, soit le double de la version essence, aujourd'hui disparue du catalogue. L'Espagnole a été récemment détrônée par la Twingo ZE, qui s'affiche à 19.750 euros. Le prix d'achat reste un frein important - ce n'est pas le seul - à la démocratisation de la voiture électrique. Avec sa Spring, version européenne de la Renault City K-ZE fabriquée en Chine et destinée à ce marché, Dacia annonce un prix imbattable pour la version de série qu'il a révélée il y a peu mais sans encore préciser la somme exacte qu'il faudra débourser, même s'il semble évident qu'il sera moins élevé que celui de la Twingo ZE. Dacia vient cependant de rendre public le prix de la Spring sur le marché hongrois, où la version haut de gamme sera vendue 6.490.000 forints, soit 17.800 euros. En France, il se chuchote que la Spring pourrait être vendue autour des 15.000 euros, batterie incluse mais bonus gouvernemental (4.000 euros) non compris, pour la version de base.À ce tarif, cette voiture de 3,74 m risque de faire pas mal d'adeptes, surtout que ses arguments ne s'arrêtent pas là, avec un coffre de 300 l et un autonomie de 225 km WLTP (et même 295 km en cycle urbain), assurée par un pack de batteries de 26,8 kWh qui alimente un moteur de 33 kW, soit 44 ch. Les perfs de cette 5 portes à 4 places seront donc modestes (125 km/h maxi, chiffre constructeur) mais suffisantes pour se déplacer au quotidien en ville, en banlieue ou même à la campagne. Dacia annonce encore un temps de recharge de 14 h sur une prise domestique. Ici encore, rien de fracassant, mais c'est parfaitement acceptable sachant que la plupart des voitures électriques sont rechargées à domicile.(Belga)