Cette technique d'impression 3D, amenée à largement se développer dans le monde de l'automobile, permet de fabriquer des pièces aux formes et aux propriétés optimisées. Les avantages sont nombreux, par exemple ces pistons imprimés pèsent 10% de moins que les pistons forgés de série. Ils disposent également d'un conduit de refroidissement intégré et fermé dans la couronne du piston, un détail qui n'aurait pas pu être produit par les méthodes conventionnelles.

"Grâce à ces nouveaux pistons plus légers, nous pouvons augmenter le régime moteur, réduire la charge thermique des pistons et optimiser la combustion", explique Frank Ickinger du département de développement avancé de Porsche. "Cela permet d'obtenir jusqu'à 30 ch en plus du moteur biturbo de 700 ch de la GT2 RS, tout en améliorant le rendement".

L'assemblage des pièces couche par couche permet d'explorer et réaliser des conceptions inédites. Concernant la matière mise en ?uvre, ces pistons imprimés pour la 911 GT2 RS ont été fabriqués à partir d'une poudre de métal de haute pureté par le procédé de fusion métallique par laser (LMF).

Porsche a lancé ce projet commun avec ses partenaires Mahle et Trumpf. (Belga)

Cette technique d'impression 3D, amenée à largement se développer dans le monde de l'automobile, permet de fabriquer des pièces aux formes et aux propriétés optimisées. Les avantages sont nombreux, par exemple ces pistons imprimés pèsent 10% de moins que les pistons forgés de série. Ils disposent également d'un conduit de refroidissement intégré et fermé dans la couronne du piston, un détail qui n'aurait pas pu être produit par les méthodes conventionnelles. "Grâce à ces nouveaux pistons plus légers, nous pouvons augmenter le régime moteur, réduire la charge thermique des pistons et optimiser la combustion", explique Frank Ickinger du département de développement avancé de Porsche. "Cela permet d'obtenir jusqu'à 30 ch en plus du moteur biturbo de 700 ch de la GT2 RS, tout en améliorant le rendement". L'assemblage des pièces couche par couche permet d'explorer et réaliser des conceptions inédites. Concernant la matière mise en ?uvre, ces pistons imprimés pour la 911 GT2 RS ont été fabriqués à partir d'une poudre de métal de haute pureté par le procédé de fusion métallique par laser (LMF). Porsche a lancé ce projet commun avec ses partenaires Mahle et Trumpf. (Belga)