La Corsa-e Rally est équipée de la même batterie que le modèle de série. Sa capacité de 50 kWh assure à la voiture une autonomie de 337 km (WLTP). Histoire d'optimiser le rayon d'action pour les rallyes, la batterie possède 3 modes. En mode "compétition", la pleine puissance et le couple maxi sont disponibles. Les voitures électriques se caractérisent par leur couple élevé: en mode "pluie", celui-ci est limité pour améliorer la motricité. Il existe encore un mode "éco" destiné aux liaisons entre les étapes spéciales, ou pour se rendre à l'assistance.

Une fois le développement de la Corsa-e Rally terminé, Opel construira une voiture de référence qui fera office de base pour celles vendues aux clients. Le constructeur s'attend à écouler une vingtaine d'exemplaires pour la saison 2020-21. Les 15 premières voitures seront livrées aux teams à l'été, soit à temps pour le premier événement test au mois de juillet.

"Nous avons délibérément voulu que la Corsa-e Rally réponde aux même exigences que sa devancière à essence, l'Opel Adam Cup, voire même les dépasse" explique Jörg Schrott, responsable du développement. "Nous sommes clairement sur la bonne voie: alors que la puissance est à peu près similaire, le couple de 260 Nm est bien plus élevé que celui de l'Adam. Le centre de gravité est positionné plus bas, grâce au montage des batteries sous le plancher. La répartition des masses s'avère de plus très favorable, ce qui est essentiel si l'on veut une voiture maniable. Nous devons à présent travailler sur les suspensions pour optimiser l'équilibre du châssis. Dans ce but, nous procéderons dès le mois de janvier à des simulations de vraies spéciales de rallye."(Belga)

La Corsa-e Rally est équipée de la même batterie que le modèle de série. Sa capacité de 50 kWh assure à la voiture une autonomie de 337 km (WLTP). Histoire d'optimiser le rayon d'action pour les rallyes, la batterie possède 3 modes. En mode "compétition", la pleine puissance et le couple maxi sont disponibles. Les voitures électriques se caractérisent par leur couple élevé: en mode "pluie", celui-ci est limité pour améliorer la motricité. Il existe encore un mode "éco" destiné aux liaisons entre les étapes spéciales, ou pour se rendre à l'assistance. Une fois le développement de la Corsa-e Rally terminé, Opel construira une voiture de référence qui fera office de base pour celles vendues aux clients. Le constructeur s'attend à écouler une vingtaine d'exemplaires pour la saison 2020-21. Les 15 premières voitures seront livrées aux teams à l'été, soit à temps pour le premier événement test au mois de juillet. "Nous avons délibérément voulu que la Corsa-e Rally réponde aux même exigences que sa devancière à essence, l'Opel Adam Cup, voire même les dépasse" explique Jörg Schrott, responsable du développement. "Nous sommes clairement sur la bonne voie: alors que la puissance est à peu près similaire, le couple de 260 Nm est bien plus élevé que celui de l'Adam. Le centre de gravité est positionné plus bas, grâce au montage des batteries sous le plancher. La répartition des masses s'avère de plus très favorable, ce qui est essentiel si l'on veut une voiture maniable. Nous devons à présent travailler sur les suspensions pour optimiser l'équilibre du châssis. Dans ce but, nous procéderons dès le mois de janvier à des simulations de vraies spéciales de rallye."(Belga)