En ces temps où le segment D, celui des grandes berlines, connaît un recul assez net, Opel a enregistré d'excellents résultats commerciaux avec la première génération d'Insignia, qui a été construite à quelque 940.000 unités.

Pour le design de la nouvelle Insignia, le constructeur de Rüsselsheim s'est inspiré du concept-car Monza, ainsi qu'en atteste la carrosserie, longue et basse. La position de conduite a du reste été abaissée de 30 mm par rapport au modèle précédent. Avec un centre de gravité plus bas que par le passé, le comportement de l'Insignia a gagné en dynamisme mais aussi en confort.

Cette nouvelle Opel repose sur la plate-forme Epsilon 2, ce qui a permis de gagner quelque 175 kilos sur la berline et carrément 200 kilos sur le break. Sous le capot, on note l'arrivée d'une nouvelle motorisation d'accès, un 1.5 turbo essence à injection directe. Ce 4 cylindres compact se décline en 140 et en 165 ch. Le plus petit diesel est le bien connu 1.6 CDTI de 136 ch. Opel prévoit également un 2 litres diesel de 170 ch et un 2 litres turbo essence de 260 ch, associé d'office à une transmission 4x4.

L'Insignia de base (1.5 Turbo) s'affiche à 26.900 euros et le diesel le moins cher coûte 29.200 euros. Pour le break Tourer, comptez un supplément de 1.100 euros.(Belga)

En ces temps où le segment D, celui des grandes berlines, connaît un recul assez net, Opel a enregistré d'excellents résultats commerciaux avec la première génération d'Insignia, qui a été construite à quelque 940.000 unités. Pour le design de la nouvelle Insignia, le constructeur de Rüsselsheim s'est inspiré du concept-car Monza, ainsi qu'en atteste la carrosserie, longue et basse. La position de conduite a du reste été abaissée de 30 mm par rapport au modèle précédent. Avec un centre de gravité plus bas que par le passé, le comportement de l'Insignia a gagné en dynamisme mais aussi en confort. Cette nouvelle Opel repose sur la plate-forme Epsilon 2, ce qui a permis de gagner quelque 175 kilos sur la berline et carrément 200 kilos sur le break. Sous le capot, on note l'arrivée d'une nouvelle motorisation d'accès, un 1.5 turbo essence à injection directe. Ce 4 cylindres compact se décline en 140 et en 165 ch. Le plus petit diesel est le bien connu 1.6 CDTI de 136 ch. Opel prévoit également un 2 litres diesel de 170 ch et un 2 litres turbo essence de 260 ch, associé d'office à une transmission 4x4. L'Insignia de base (1.5 Turbo) s'affiche à 26.900 euros et le diesel le moins cher coûte 29.200 euros. Pour le break Tourer, comptez un supplément de 1.100 euros.(Belga)