Premier constructeur automobile au monde à se lancer dans cette aventure, Opel développe actuellement une voiture de rallye tout électrique qui sera utilisée dans un championnat national. Comme personne n'a encore jamais organisé de coupe de rallye électrique monotype, les obligations et les règlements doivent être élaborés en parallèle avec la voiture de compétition.

Opel et l'ADAC, organisateur des épreuves, travaillent en étroite collaboration avec la Deutscher Motor Sport Bund - DMSB (Fédération allemande de sport automobile) dans ce processus. La Corsa-e Rally est basée sur le modèle de série. Cela facilite grandement le travail exigeant des ingénieurs d'Opel Motorsport. La Corsa-e répond déjà aux normes européennes le plus élevées en matière d'homologation de véhicules de série.

De plus, elle doit répondre à des réglementations complémentaires spécifiques à la course, formulées par la FIA et le DMSB, pour encore améliorer la sécurité. Dans le soubassement de la Corsa-e Rally, les 18 modules de batterie sont protégés par de l'acier haute résistance, puis regroupés dans un solide caisson.

La voiture est dotée d'une plaque de protection en deux parties, réalisée en aluminium de 5 mm d'épaisseur. La Corsa-e Rally, comme son homologue de série, est conforme à la réglementation UN ECE R100.02. Celle-ci précise les conditions d'homologation des véhicules et détaille toutes les dispositions particulières touchant les véhicules routiers équipés d'un groupe motopropulseur électrique et de batteries. Cela comprend, par exemple, la résistance minimale d'isolation des éléments sous haute tension et des câbles, ainsi que la protection contre l'incendie.

Les batteries de propulsion doivent également être pleinement conformes à ces exigences en termes d'intégrité mécanique, de vibrations, de choc thermique, d'impact mécanique, de résistance au feu, de protection contre la surcharge, de protection contre la décharge, de protection contre la surchauffe et de protection contre les courts-circuits externes. Le système d'extinction d'incendie exigé est le Lifeline Zero 360. Il fonctionne avec un agent d'extinction électriquement isolant, et tient compte du fait que le risque d'incendie dans une voiture électrique sans carburant à bord est généralement beaucoup plus faible que dans un véhicule conventionnel équipé d'un moteur thermique.(Belga)

Premier constructeur automobile au monde à se lancer dans cette aventure, Opel développe actuellement une voiture de rallye tout électrique qui sera utilisée dans un championnat national. Comme personne n'a encore jamais organisé de coupe de rallye électrique monotype, les obligations et les règlements doivent être élaborés en parallèle avec la voiture de compétition. Opel et l'ADAC, organisateur des épreuves, travaillent en étroite collaboration avec la Deutscher Motor Sport Bund - DMSB (Fédération allemande de sport automobile) dans ce processus. La Corsa-e Rally est basée sur le modèle de série. Cela facilite grandement le travail exigeant des ingénieurs d'Opel Motorsport. La Corsa-e répond déjà aux normes européennes le plus élevées en matière d'homologation de véhicules de série. De plus, elle doit répondre à des réglementations complémentaires spécifiques à la course, formulées par la FIA et le DMSB, pour encore améliorer la sécurité. Dans le soubassement de la Corsa-e Rally, les 18 modules de batterie sont protégés par de l'acier haute résistance, puis regroupés dans un solide caisson. La voiture est dotée d'une plaque de protection en deux parties, réalisée en aluminium de 5 mm d'épaisseur. La Corsa-e Rally, comme son homologue de série, est conforme à la réglementation UN ECE R100.02. Celle-ci précise les conditions d'homologation des véhicules et détaille toutes les dispositions particulières touchant les véhicules routiers équipés d'un groupe motopropulseur électrique et de batteries. Cela comprend, par exemple, la résistance minimale d'isolation des éléments sous haute tension et des câbles, ainsi que la protection contre l'incendie. Les batteries de propulsion doivent également être pleinement conformes à ces exigences en termes d'intégrité mécanique, de vibrations, de choc thermique, d'impact mécanique, de résistance au feu, de protection contre la surcharge, de protection contre la décharge, de protection contre la surchauffe et de protection contre les courts-circuits externes. Le système d'extinction d'incendie exigé est le Lifeline Zero 360. Il fonctionne avec un agent d'extinction électriquement isolant, et tient compte du fait que le risque d'incendie dans une voiture électrique sans carburant à bord est généralement beaucoup plus faible que dans un véhicule conventionnel équipé d'un moteur thermique.(Belga)