Appelé Re-Leaf, ce prototype fonctionnel est basé sur la Nissan Leaf, pionnier de la mobilité 100% électrique et déjà vendu à 500.000 exemplaires. En plus des modifications nécessaires pour pouvoir évoluer sur des routes couvertes de débris, la Re-Leaf comprend des prises de courant résistantes aux intempéries montées directement à l'extérieur du véhicule, qui permettent aux appareils 110-230 Volt d'être alimentés par la batterie lithium-ion haute capacité de la voiture.

La Re-Leaf peut être amenée au centre d'une zone sinistrée et fournir une alimentation électrique entièrement mobile pour faciliter les recherches. Le système de gestion d'énergie intégré peut faire fonctionner des équipements médicaux, de communication, d'éclairage, et autres matériels de secours. Les catastrophes naturelles sont la principale cause des pannes d'électricité. Un rapport de la Banque Mondiale de 2019 a révélé que les phénomènes naturels extrêmes et le changement climatique étaient à l'origine de 37% des pannes en Europe entre 2000 et 2017, et de 44% des pannes d'électricité aux États-Unis au cours de la même période.

Lorsqu'une catastrophe survient, le délai de restauration de l'alimentation électrique est généralement de 24 à 48 heures, selon la gravité des dommages. Pendant cette période, les véhicules électriques dont la charge est bidirectionnelle, comme la Nissan Leaf, peuvent être utilisés pour fournir une alimentation de secours mobile à zéro émission. Le prototype Re-Leaf a été créé pour démontrer le potentiel des véhicules électriques dans la remise en état des zones sinistrées. Au Japon, Nissan utilise déjà la Leaf pour fournir de l'énergie et des transports d'urgence à la suite de catastrophes naturelles depuis 2011.(Belga)

Appelé Re-Leaf, ce prototype fonctionnel est basé sur la Nissan Leaf, pionnier de la mobilité 100% électrique et déjà vendu à 500.000 exemplaires. En plus des modifications nécessaires pour pouvoir évoluer sur des routes couvertes de débris, la Re-Leaf comprend des prises de courant résistantes aux intempéries montées directement à l'extérieur du véhicule, qui permettent aux appareils 110-230 Volt d'être alimentés par la batterie lithium-ion haute capacité de la voiture. La Re-Leaf peut être amenée au centre d'une zone sinistrée et fournir une alimentation électrique entièrement mobile pour faciliter les recherches. Le système de gestion d'énergie intégré peut faire fonctionner des équipements médicaux, de communication, d'éclairage, et autres matériels de secours. Les catastrophes naturelles sont la principale cause des pannes d'électricité. Un rapport de la Banque Mondiale de 2019 a révélé que les phénomènes naturels extrêmes et le changement climatique étaient à l'origine de 37% des pannes en Europe entre 2000 et 2017, et de 44% des pannes d'électricité aux États-Unis au cours de la même période.Lorsqu'une catastrophe survient, le délai de restauration de l'alimentation électrique est généralement de 24 à 48 heures, selon la gravité des dommages. Pendant cette période, les véhicules électriques dont la charge est bidirectionnelle, comme la Nissan Leaf, peuvent être utilisés pour fournir une alimentation de secours mobile à zéro émission. Le prototype Re-Leaf a été créé pour démontrer le potentiel des véhicules électriques dans la remise en état des zones sinistrées. Au Japon, Nissan utilise déjà la Leaf pour fournir de l'énergie et des transports d'urgence à la suite de catastrophes naturelles depuis 2011.(Belga)