La W124 apparaît il y a 35 ans, le 26 novembre 1984 en Espagne. La berline aux formes simples se déclinera en break, en coupé et en cabriolet. Elle deviendra aussi la première des super-Mercedes, avec la version 500 E de 1993, puis, plus tard, l'exclusive E 60 AMG. Cette génération a fait le bonheur des automobilistes en quête d'une berline confortable et fiable, et professionnellement ce sont bien sûr les taximen qui en parlent le mieux.

Les versions Diesel (5 cylindres surtout) sont réputées indestructibles et économiques à l'usage. Sa conception légère et un aérodynamisme optimisé ont favorisé l'économie de carburant tout en garantissant des vitesses de croisière élevées. La suspension arrière multibras, innovante à l'époque, garantissait un confort de premier plan.

Aujourd'hui, la W124 est de plus en plus prisée par les collectionneurs. Les kilométrages élevés ne les effraient pas, d'autant que la large diffusion du modèle permet de facilement retrouver des pièces de rechange. Les berlines W124 ont été mises sur le marché en 1985 avec trois versions diesel (200D, 250D et 300D), la Mercedes-Benz 200 avec un moteur à carburateur de 2 litres, ainsi que quatre variantes à essence-injection (200E, 230E, 260E et 300E). Et dès 1985, la marque de Stuttgart a proposé la boîte automatique à 4 vitesses. (Belga)

La W124 apparaît il y a 35 ans, le 26 novembre 1984 en Espagne. La berline aux formes simples se déclinera en break, en coupé et en cabriolet. Elle deviendra aussi la première des super-Mercedes, avec la version 500 E de 1993, puis, plus tard, l'exclusive E 60 AMG. Cette génération a fait le bonheur des automobilistes en quête d'une berline confortable et fiable, et professionnellement ce sont bien sûr les taximen qui en parlent le mieux. Les versions Diesel (5 cylindres surtout) sont réputées indestructibles et économiques à l'usage. Sa conception légère et un aérodynamisme optimisé ont favorisé l'économie de carburant tout en garantissant des vitesses de croisière élevées. La suspension arrière multibras, innovante à l'époque, garantissait un confort de premier plan. Aujourd'hui, la W124 est de plus en plus prisée par les collectionneurs. Les kilométrages élevés ne les effraient pas, d'autant que la large diffusion du modèle permet de facilement retrouver des pièces de rechange. Les berlines W124 ont été mises sur le marché en 1985 avec trois versions diesel (200D, 250D et 300D), la Mercedes-Benz 200 avec un moteur à carburateur de 2 litres, ainsi que quatre variantes à essence-injection (200E, 230E, 260E et 300E). Et dès 1985, la marque de Stuttgart a proposé la boîte automatique à 4 vitesses. (Belga)