La marque à l'étoile n'a pas choisi, contrairement à d'autres constructeurs, de mettre sur pied une gamme de produits uniquement électriques, mais bien d'utiliser la base technique de modèles existants. Ce fut le cas avec l'EQC et l'EQV, dérivés du GLC et de la Classe V. C'est à présent au GLA de se décliner dans une version 100% électrique. Dénommé EQ4, la voiture a droit à un style spécifique, avec des blocs optiques modifiés, ainsi qu'à des jantes et des éléments de carrosserie destinés à améliorer son aérodynamique. L'EQ4 est lancé en version "250", qui développe 190 ch pour un couple de 395 Nm. Le moteur électrique entraîne les roues avant via un réducteur à rapport unique.

Mercedes annonce un 0 à 100 km/h en 8,9 secondes et une vitesse de pointe de 160 km/h. Des exécutions plus puissantes sont prévues ultérieurement, certaines d'entre elles étant dotées d'un moteur supplémentaire au niveau de l'essieu arrière, ce qui en fera des 4x4. L'EQ4 puise son énergie dans un pack de batteries lithium-ion d'une capacité de 66 kWh. Avec une consommation moyenne de 17,7 kWh/100 km (chiffre constructeur), l'autonomie devrait atteindre 426 km. La recharge s'opère sur une borne rapide jusqu'à 100 kW en courant continu. 80% de la charge peut ainsi être récupérée en 30 minutes. Sur une wallbox à courant alternatif, la durée de recharge du pack de batteries est de 6 heures. En raison de la masse supérieure du véhicule, le châssis a été remanié par rapport aux versions à motorisation thermique. L'EQA est attendue cet été dans le réseau Mercedes-Benz, à un prix qui n'est pas encore officiellement connu,mais qui devrait être proche des 52.000 euros.

La marque à l'étoile n'a pas choisi, contrairement à d'autres constructeurs, de mettre sur pied une gamme de produits uniquement électriques, mais bien d'utiliser la base technique de modèles existants. Ce fut le cas avec l'EQC et l'EQV, dérivés du GLC et de la Classe V. C'est à présent au GLA de se décliner dans une version 100% électrique. Dénommé EQ4, la voiture a droit à un style spécifique, avec des blocs optiques modifiés, ainsi qu'à des jantes et des éléments de carrosserie destinés à améliorer son aérodynamique. L'EQ4 est lancé en version "250", qui développe 190 ch pour un couple de 395 Nm. Le moteur électrique entraîne les roues avant via un réducteur à rapport unique. Mercedes annonce un 0 à 100 km/h en 8,9 secondes et une vitesse de pointe de 160 km/h. Des exécutions plus puissantes sont prévues ultérieurement, certaines d'entre elles étant dotées d'un moteur supplémentaire au niveau de l'essieu arrière, ce qui en fera des 4x4. L'EQ4 puise son énergie dans un pack de batteries lithium-ion d'une capacité de 66 kWh. Avec une consommation moyenne de 17,7 kWh/100 km (chiffre constructeur), l'autonomie devrait atteindre 426 km. La recharge s'opère sur une borne rapide jusqu'à 100 kW en courant continu. 80% de la charge peut ainsi être récupérée en 30 minutes. Sur une wallbox à courant alternatif, la durée de recharge du pack de batteries est de 6 heures. En raison de la masse supérieure du véhicule, le châssis a été remanié par rapport aux versions à motorisation thermique. L'EQA est attendue cet été dans le réseau Mercedes-Benz, à un prix qui n'est pas encore officiellement connu,mais qui devrait être proche des 52.000 euros.