La Tipo 300S a été créée en 1955 cette évolution de la monoplace 250S a été le symbole de Maserati dans les courses internationales jusqu'en 1959. Dès 1954, avec le développement du prototype 250S équipé d'un moteur de 2,5 litres de 230 ch dérivé du bloc de la 250F utilisée en F1, l'équipe technique de Maserati commença à travailler sur l'augmentation de la cylindrée et de la puissance.

Le résultat fut un moteur à 6 cylindres en ligne de 3,0 litres, plus puissant et plus performant, mais avec moins de contraintes mécaniques en raison d'un taux de compression plus faible et d'un régime maxi moins élevé. Le reste de l'architecture et les autres détails du moteur étaient identiques à ceux du 6 cylindres en ligne de 2,5 litres, y compris les 2 ACT et le double allumage. Du point de vue de l'ingénierie, la 300S était un véritable chef-d'oeuvre: les sièges des soupapes de grand diamètre et les alcôves des deux bougies du double allumage étaient clairement visibles dans la chambre de combustion hémisphérique du moteur. La suspension avant faisait appel à des doubles triangles et à un ressort hélicoïdal avec amortisseur télescopique coaxial.

Enfin, le tambour de frein était un véritable travail d'orfèvre: la pièce moulée en alliage léger était dotée d'ailettes radiales et de trous pour la dispersion de la chaleur. La splendide carrosserie signée Fantuzzi se caractérisait par une grande prise d'air avant avec le traditionnel trident. En 1955, la Tipo 300S remporta le GP du Venezuela avec Juan Manuel Fangio au volant, mais 1956 fut l'année des plus grands triomphes, et la Tipo 300S manqua de peu de remporter le championnat du monde. La fiabilité de son moteur et son châssis de qualité furent ses deux principales caractéristiques.

En 1956, à bord de 300 S, Stirling Moss et Carlos Menditeguy remportèrent les 1000 km de Buenos Aires et Piero Taruffi le Giro di Sicilia (1er de la classe des moins de 3000 cc) et la Targa Florio (1er de la classe des moins de 2000 cc). La même année, la voiture triompha aux 1000 km du Nu?rburgring, avec Stirling Moss, Jean Behra, Piero Taruffi et Harry Schell, à tour de rôle au volant. La nouvelle 450S, plus puissante, fut lancée en 1957, mais la 300S resta en production jusqu'en 1959. 27 Tipo 300S furent construites de 1955 à 1959.(Belga)

La Tipo 300S a été créée en 1955 cette évolution de la monoplace 250S a été le symbole de Maserati dans les courses internationales jusqu'en 1959. Dès 1954, avec le développement du prototype 250S équipé d'un moteur de 2,5 litres de 230 ch dérivé du bloc de la 250F utilisée en F1, l'équipe technique de Maserati commença à travailler sur l'augmentation de la cylindrée et de la puissance. Le résultat fut un moteur à 6 cylindres en ligne de 3,0 litres, plus puissant et plus performant, mais avec moins de contraintes mécaniques en raison d'un taux de compression plus faible et d'un régime maxi moins élevé. Le reste de l'architecture et les autres détails du moteur étaient identiques à ceux du 6 cylindres en ligne de 2,5 litres, y compris les 2 ACT et le double allumage. Du point de vue de l'ingénierie, la 300S était un véritable chef-d'oeuvre: les sièges des soupapes de grand diamètre et les alcôves des deux bougies du double allumage étaient clairement visibles dans la chambre de combustion hémisphérique du moteur. La suspension avant faisait appel à des doubles triangles et à un ressort hélicoïdal avec amortisseur télescopique coaxial. Enfin, le tambour de frein était un véritable travail d'orfèvre: la pièce moulée en alliage léger était dotée d'ailettes radiales et de trous pour la dispersion de la chaleur. La splendide carrosserie signée Fantuzzi se caractérisait par une grande prise d'air avant avec le traditionnel trident. En 1955, la Tipo 300S remporta le GP du Venezuela avec Juan Manuel Fangio au volant, mais 1956 fut l'année des plus grands triomphes, et la Tipo 300S manqua de peu de remporter le championnat du monde. La fiabilité de son moteur et son châssis de qualité furent ses deux principales caractéristiques. En 1956, à bord de 300 S, Stirling Moss et Carlos Menditeguy remportèrent les 1000 km de Buenos Aires et Piero Taruffi le Giro di Sicilia (1er de la classe des moins de 3000 cc) et la Targa Florio (1er de la classe des moins de 2000 cc). La même année, la voiture triompha aux 1000 km du Nu?rburgring, avec Stirling Moss, Jean Behra, Piero Taruffi et Harry Schell, à tour de rôle au volant. La nouvelle 450S, plus puissante, fut lancée en 1957, mais la 300S resta en production jusqu'en 1959. 27 Tipo 300S furent construites de 1955 à 1959.(Belga)