Luc Julia aura pour mission de "soutenir les métiers et les marques dans la conception et le déploiement de la feuille de route du groupe Renault en matière d'innovation et de technologies clés afin de répondre aux enjeux de la mobilité de demain", expliquent les responsables du groupe français. A ce titre, il assurera le rôle d'expert dans des domaines aussi divers que l'intelligence artificielle, les interfaces homme-machine, la connectivité et les logiciels. Il supervisera la recherche et le développement sur ces technologies et innovations en vue de leur intégration dans le plan produits et services du groupe. Il assurera aussi l'interface avec les acteurs et partenaires clefs du secteur, notamment dans le cadre de la Software République. Luc Julia aura aussi pour rôle d'insuffler la culture tech au sein des fonctions et des marques. Luc Julia, 55 ans, est un ingénieur et informaticien franco-américain, né à Toulouse et spécialisé dans l'intelligence artificielle. Après avoir obtenu un DEA en mathématiques et en informatique à l'Université Pierre et Marie Curie (Paris), il décroche un doctorat en informatique à l'École nationale supérieure des télécommunications de Paris. Il débute sa carrière en 1994 chez SRI International, où il crée le "Computer Human Interaction Center". Il participe au lancement de Nuance Communications, aujourd'hui leader mondial de la reconnaissance vocale et co-fonde plusieurs start-ups dans la Silicon Valley. En 1997, il dépose avec un ami, les brevets de ce qui deviendra plus tard Siri et présente en 1999 "The Assistant", ancêtre de l'assistant vocal. En 2010, il devient directeur technique chez Hewlett-Packard, puis rejoint Apple en 2011 pour diriger les équipes de développement de Siri (application informatique de commande vocale). Il est reconnu comme le co-créateur de Siri. En 2012, il est nommé Senior Vice-président et directeur technique de Samsung Electronics.En 2019, enfin, il a publié aux éditions First son livre "L'intelligence artificielle n'existe pas".

Luc Julia aura pour mission de "soutenir les métiers et les marques dans la conception et le déploiement de la feuille de route du groupe Renault en matière d'innovation et de technologies clés afin de répondre aux enjeux de la mobilité de demain", expliquent les responsables du groupe français. A ce titre, il assurera le rôle d'expert dans des domaines aussi divers que l'intelligence artificielle, les interfaces homme-machine, la connectivité et les logiciels. Il supervisera la recherche et le développement sur ces technologies et innovations en vue de leur intégration dans le plan produits et services du groupe. Il assurera aussi l'interface avec les acteurs et partenaires clefs du secteur, notamment dans le cadre de la Software République. Luc Julia aura aussi pour rôle d'insuffler la culture tech au sein des fonctions et des marques. Luc Julia, 55 ans, est un ingénieur et informaticien franco-américain, né à Toulouse et spécialisé dans l'intelligence artificielle. Après avoir obtenu un DEA en mathématiques et en informatique à l'Université Pierre et Marie Curie (Paris), il décroche un doctorat en informatique à l'École nationale supérieure des télécommunications de Paris. Il débute sa carrière en 1994 chez SRI International, où il crée le "Computer Human Interaction Center". Il participe au lancement de Nuance Communications, aujourd'hui leader mondial de la reconnaissance vocale et co-fonde plusieurs start-ups dans la Silicon Valley. En 1997, il dépose avec un ami, les brevets de ce qui deviendra plus tard Siri et présente en 1999 "The Assistant", ancêtre de l'assistant vocal. En 2010, il devient directeur technique chez Hewlett-Packard, puis rejoint Apple en 2011 pour diriger les équipes de développement de Siri (application informatique de commande vocale). Il est reconnu comme le co-créateur de Siri. En 2012, il est nommé Senior Vice-président et directeur technique de Samsung Electronics.En 2019, enfin, il a publié aux éditions First son livre "L'intelligence artificielle n'existe pas".