"Bond in Motion", c'est une exposition organisée par le London Film Museum en collaboration avec EON Productions. Elle présente plus de 100 pièces issues des films de James Bond, comme des dessins de concept-cars, des storyboards, des scripts, des miniatures et des costumes ainsi que des autos, motos et bateaux grandeur nature.

Parmi les 4 roues, mentionnons le Land Rover Series III avec lequel Bond roule en Jamaïque, le nouveau Land Rover Defender 110 endommagé qui apparaît dans le scènes tournées en Norvège, le réplique "stunt" de l'Aston Martin DB5 (complète, dégâts de carrosserie et impacts de balle compris!) ainsi que l'Aston Martin V8.

Côté deux roues, on peut admirer, entre autres, la Triumph Scrambler 1200 XE de Primo, utilisée à Matera en Italie, ainsi que le scooter GT125 Royal Alloy de Nomi en Jamaïque.

"Le team 'véhicules d'action' de No Time To Die se compose de quelque 20 mécaniciens, qui travaillent en étroite collaboration avec les ingénieurs d'Aston Martin et de Jaguar Land Rover", explique Chris Corbould, Special Effects Supervisor. Un certain nombre de DB5 et de Defender ont été équipés d'un arceau-cage complet, d'une alimentation en carburant sécurisée, d'un frein à main hydraulique, d'extincteurs, d'un coupe-circuit, de sièges de rallye et de harnais 5 points.

Les gadgets proposés par Q sur la DB5 comprennent des mitrailleuses M134 de type minigun sortant des phares, le classique écran de fumée, des mines larguées depuis le pare-chocs arrière, ainsi qu'une plaque d'immatriculation à Led, revisitant la version tournante observée dans Goldfinger en 1964.(Belga)

"Bond in Motion", c'est une exposition organisée par le London Film Museum en collaboration avec EON Productions. Elle présente plus de 100 pièces issues des films de James Bond, comme des dessins de concept-cars, des storyboards, des scripts, des miniatures et des costumes ainsi que des autos, motos et bateaux grandeur nature. Parmi les 4 roues, mentionnons le Land Rover Series III avec lequel Bond roule en Jamaïque, le nouveau Land Rover Defender 110 endommagé qui apparaît dans le scènes tournées en Norvège, le réplique "stunt" de l'Aston Martin DB5 (complète, dégâts de carrosserie et impacts de balle compris!) ainsi que l'Aston Martin V8. Côté deux roues, on peut admirer, entre autres, la Triumph Scrambler 1200 XE de Primo, utilisée à Matera en Italie, ainsi que le scooter GT125 Royal Alloy de Nomi en Jamaïque. "Le team 'véhicules d'action' de No Time To Die se compose de quelque 20 mécaniciens, qui travaillent en étroite collaboration avec les ingénieurs d'Aston Martin et de Jaguar Land Rover", explique Chris Corbould, Special Effects Supervisor. Un certain nombre de DB5 et de Defender ont été équipés d'un arceau-cage complet, d'une alimentation en carburant sécurisée, d'un frein à main hydraulique, d'extincteurs, d'un coupe-circuit, de sièges de rallye et de harnais 5 points. Les gadgets proposés par Q sur la DB5 comprennent des mitrailleuses M134 de type minigun sortant des phares, le classique écran de fumée, des mines larguées depuis le pare-chocs arrière, ainsi qu'une plaque d'immatriculation à Led, revisitant la version tournante observée dans Goldfinger en 1964.(Belga)