100 % HYBRIDE

Les voitures 100 % hybrides (ou full hybrid) sont les modèles hybrides les plus connus et les plus nombreux. Un modèle hybride combine un moteur à combustion conventionnel et un petit moteur électrique. À chaque fois que la voiture freine ou ralentit, les roues entraînent le moteur électrique qui fonctionne, dans ce cas, comme un générateur. L'énergie produite est stockée dans la batterie. Grâce à la technologie hybride, le conducteur n'a pas à se soucier de l'autonomie de sa voiture. Quand la batterie du moteur électrique est vide, il peut toujours utiliser le moteur thermique et aller faire le plein de carburant. Les études montrent que, dans la pratique, les voitures hybrides circulent jusqu'à 70 % du temps en mode purement électrique, ne consommant alors aucun carburant fossile et n'émettant aucune substance nocive. Toyota reste le pionnier de la propulsion hybride et en récolte massivement les fruits.

HYBRIDE RECHARGEABLE

Les hybrides rechargeables (ou plug-in hybrid) sont une variante des 100 % hybrides. Ces modèles sont équipés d'une batterie plus grande et plus lourde leur permettant de parcourir, en moyenne, environ 50 km en mode électrique. Avec une full hybrid, l'autonomie électrique s'avère bien plus faible. En raison de la présence d'une batterie plus grande et plus lourde, le poids d'une voiture hybride rechargeable est plus élevé. Sa consommation et son coût sont donc également plus élevés. Une hybride rechargeable offre cependant l'avantage de pouvoir être branchée sur n'importe quelle prise électrique pour être rechargée, et d'être fiscalement intéressante. La consommation dépend de la discipline du conducteur et de son environnement. Le client branche-t-il toujours sa plug-in hybrid pour la recharger ? Et peut-il recharger la batterie sur son lieu de travail ?

ÉLECTRIQUE

Les voitures électriques sont équipées d'un ou plusieurs moteurs électriques qui puisent leur énergie dans une batterie. Celle-ci se recharge en étant branchée sur une prise domestique, une borne de recharge ou un superchargeur. Elle permet aussi de récupérer l'énergie libérée lors des décélérations et des freinages. Le moteur électrique fonctionne alors comme un générateur. La durée de la recharge varie d'une demi-heure à une journée entière en fonction de la capacité de la borne. Le courant alternatif est transformé en courant continu par les systèmes AC au niveau du véhicule. Dans le cas de systèmes DC, la conversion du courant alternatif en courant continu se fait via le dispositif de chargement. Une voiture électrique inclut nettement moins de composants qu'une voiture à essence ou une voiture électrique et elle réclame moins d'entretien. L'alliance Renault/Nissan, plus tard BMW et surtout Tesla, ont permis à l'électromobilité d'enregistrer un développement rapide.

HYDROGÈNE

Une voiture à hydrogène (H2) exploite le principe de la pile à combustible, utilisant l'hydrogène comme carburant en association avec un moteur électrique. Dans la batterie, l'hydrogène et l'oxygène entraînent une réaction chimique générant de l'électricité et de la vapeur d'eau comme produit résiduel. En réalité, une voiture à hydrogène est une voiture électrique produisant sa propre électricité. Faire le plein d'hydrogène ne prend pas plus de temps que faire le plein d'essence ou de gazole. La mauvaise nouvelle est qu'il n'existe, en Belgique, qu'une seule station à hydrogène accessible au public. Mais il ne faut jamais y faire la file. Dans le domaine des moteurs à hydrogène, General Motors a fait beaucoup de recherches et de développements. Honda, Hyundai et Toyota possèdent, dans leur gamme, des voitures à hydrogène.

Les voitures 100 % hybrides (ou full hybrid) sont les modèles hybrides les plus connus et les plus nombreux. Un modèle hybride combine un moteur à combustion conventionnel et un petit moteur électrique. À chaque fois que la voiture freine ou ralentit, les roues entraînent le moteur électrique qui fonctionne, dans ce cas, comme un générateur. L'énergie produite est stockée dans la batterie. Grâce à la technologie hybride, le conducteur n'a pas à se soucier de l'autonomie de sa voiture. Quand la batterie du moteur électrique est vide, il peut toujours utiliser le moteur thermique et aller faire le plein de carburant. Les études montrent que, dans la pratique, les voitures hybrides circulent jusqu'à 70 % du temps en mode purement électrique, ne consommant alors aucun carburant fossile et n'émettant aucune substance nocive. Toyota reste le pionnier de la propulsion hybride et en récolte massivement les fruits. Les hybrides rechargeables (ou plug-in hybrid) sont une variante des 100 % hybrides. Ces modèles sont équipés d'une batterie plus grande et plus lourde leur permettant de parcourir, en moyenne, environ 50 km en mode électrique. Avec une full hybrid, l'autonomie électrique s'avère bien plus faible. En raison de la présence d'une batterie plus grande et plus lourde, le poids d'une voiture hybride rechargeable est plus élevé. Sa consommation et son coût sont donc également plus élevés. Une hybride rechargeable offre cependant l'avantage de pouvoir être branchée sur n'importe quelle prise électrique pour être rechargée, et d'être fiscalement intéressante. La consommation dépend de la discipline du conducteur et de son environnement. Le client branche-t-il toujours sa plug-in hybrid pour la recharger ? Et peut-il recharger la batterie sur son lieu de travail ? Les voitures électriques sont équipées d'un ou plusieurs moteurs électriques qui puisent leur énergie dans une batterie. Celle-ci se recharge en étant branchée sur une prise domestique, une borne de recharge ou un superchargeur. Elle permet aussi de récupérer l'énergie libérée lors des décélérations et des freinages. Le moteur électrique fonctionne alors comme un générateur. La durée de la recharge varie d'une demi-heure à une journée entière en fonction de la capacité de la borne. Le courant alternatif est transformé en courant continu par les systèmes AC au niveau du véhicule. Dans le cas de systèmes DC, la conversion du courant alternatif en courant continu se fait via le dispositif de chargement. Une voiture électrique inclut nettement moins de composants qu'une voiture à essence ou une voiture électrique et elle réclame moins d'entretien. L'alliance Renault/Nissan, plus tard BMW et surtout Tesla, ont permis à l'électromobilité d'enregistrer un développement rapide. Une voiture à hydrogène (H2) exploite le principe de la pile à combustible, utilisant l'hydrogène comme carburant en association avec un moteur électrique. Dans la batterie, l'hydrogène et l'oxygène entraînent une réaction chimique générant de l'électricité et de la vapeur d'eau comme produit résiduel. En réalité, une voiture à hydrogène est une voiture électrique produisant sa propre électricité. Faire le plein d'hydrogène ne prend pas plus de temps que faire le plein d'essence ou de gazole. La mauvaise nouvelle est qu'il n'existe, en Belgique, qu'une seule station à hydrogène accessible au public. Mais il ne faut jamais y faire la file. Dans le domaine des moteurs à hydrogène, General Motors a fait beaucoup de recherches et de développements. Honda, Hyundai et Toyota possèdent, dans leur gamme, des voitures à hydrogène.