À l'intérieur, il est possible d'entendre quand ils sont utilisés et, bien qu'ils soient allumés quelque 220.000 fois au cours de la durée de vie d'une voiture, les clignotants sont trop souvent oubliés. Selon une étude réalisée par l'Albertis Global Observatory dans plusieurs pays, 44 % des conducteurs n'utilisent pas leurs clignotants lorsqu'ils doublent ou changent de voie.

Magnolia Paredes, responsable du développement électronique, de l'éclairage et des essais chez Seat, rappelle que "les clignotants sont essentiels, car ils permettent de faire connaître nos intentions aux autres usagers de la route". Voici 5 conseils pour utiliser correctement les clignotants. D'abord il convient d'utiliser ses clignotants avant de débuter une manoeuvre (changement de voie de circulation, par exemple) et après avoir vérifié dans ses rétroviseurs que la voie est libre. Il faut également se souvenir qu'utiliser ses clignotants ne donne pas la priorité: ils ne servent qu'à indiquer les intentions du conducteur.

Il convient encore de ne pas utiliser le clignotant pendant toute la durée de la man?uvre (dépassement par exemple), mais de l'éteindre dès que le changement de direction a été effectué. Dans un rond-point, enfin, il ne faut pas utiliser le clignotant au moment d'y entrer (puisque tous les véhicules font de même¿) mais bien au moment d'en sortir, étant donné que les autres conducteurs ne peuvent deviner quelle sortie du rond-point vous aller utiliser. Pour terminer, un mot sur les feux de détresse ("warnings"). Y recourir n'est autorisé que pour signaler aux autres usagers de la route un risque d'accident imminent. Par exemple, si le conducteur est arrêté en queue d'embouteillage. L'utilisation est également autorisée en cas de panne d'un véhicule ou de perte de chargement sur la voie publique.(Belga)

À l'intérieur, il est possible d'entendre quand ils sont utilisés et, bien qu'ils soient allumés quelque 220.000 fois au cours de la durée de vie d'une voiture, les clignotants sont trop souvent oubliés. Selon une étude réalisée par l'Albertis Global Observatory dans plusieurs pays, 44 % des conducteurs n'utilisent pas leurs clignotants lorsqu'ils doublent ou changent de voie. Magnolia Paredes, responsable du développement électronique, de l'éclairage et des essais chez Seat, rappelle que "les clignotants sont essentiels, car ils permettent de faire connaître nos intentions aux autres usagers de la route". Voici 5 conseils pour utiliser correctement les clignotants. D'abord il convient d'utiliser ses clignotants avant de débuter une manoeuvre (changement de voie de circulation, par exemple) et après avoir vérifié dans ses rétroviseurs que la voie est libre. Il faut également se souvenir qu'utiliser ses clignotants ne donne pas la priorité: ils ne servent qu'à indiquer les intentions du conducteur. Il convient encore de ne pas utiliser le clignotant pendant toute la durée de la man?uvre (dépassement par exemple), mais de l'éteindre dès que le changement de direction a été effectué. Dans un rond-point, enfin, il ne faut pas utiliser le clignotant au moment d'y entrer (puisque tous les véhicules font de même¿) mais bien au moment d'en sortir, étant donné que les autres conducteurs ne peuvent deviner quelle sortie du rond-point vous aller utiliser. Pour terminer, un mot sur les feux de détresse ("warnings"). Y recourir n'est autorisé que pour signaler aux autres usagers de la route un risque d'accident imminent. Par exemple, si le conducteur est arrêté en queue d'embouteillage. L'utilisation est également autorisée en cas de panne d'un véhicule ou de perte de chargement sur la voie publique.(Belga)