Cet autobus assurait un service régulier entre les villes allemandes de Siegen, Netphen et Deuz. À l'époque, il s'agissait d'une profonde révolution dans les habitudes des citoyens, car jusqu'alors les véhicules dédiés au transport public étaient tirés par des chevaux en chair et en os et par quelques autres véhicules mus par des machines à vapeur. Ce premier bus à moteur "compact" offrait de la place à 8 passagers seulement. Le bloc était un gros monocylindre de 2,9 litres monté à l'arrière et doté d'un volant d'inertie. Plutôt placide, ce monocylindre produisait modestement 5 ch et était refroidi par l'évaporation de l'eau sur la paroi extérieure de la chambre de combustion. L'allumage à haute tension était alimenté par une batterie. Sur le toit du bus un porte-bagages pour les effets personnels et sur les flancs, des roues de secours avec des pneus en caoutchouc.

Le début d'une grande aventure qui va durer jusqu'à aujourd'hui et continuer encore très longtemps, vu l'importance de plus en plus évidente d'un transport public efficace et propre. Les temps ont évidemment considérablement changé puisque les autobus Mercedes-Benz modernes sont propulsés par un moteur électrique alimenté par des batteries, voire une pile à combustion pour les toutes dernières évolutions. Dans la gamme actuelle, le plus grand autobusMercedes peut transporter jusqu'à 191 passagers.(Belga)

Cet autobus assurait un service régulier entre les villes allemandes de Siegen, Netphen et Deuz. À l'époque, il s'agissait d'une profonde révolution dans les habitudes des citoyens, car jusqu'alors les véhicules dédiés au transport public étaient tirés par des chevaux en chair et en os et par quelques autres véhicules mus par des machines à vapeur. Ce premier bus à moteur "compact" offrait de la place à 8 passagers seulement. Le bloc était un gros monocylindre de 2,9 litres monté à l'arrière et doté d'un volant d'inertie. Plutôt placide, ce monocylindre produisait modestement 5 ch et était refroidi par l'évaporation de l'eau sur la paroi extérieure de la chambre de combustion. L'allumage à haute tension était alimenté par une batterie. Sur le toit du bus un porte-bagages pour les effets personnels et sur les flancs, des roues de secours avec des pneus en caoutchouc. Le début d'une grande aventure qui va durer jusqu'à aujourd'hui et continuer encore très longtemps, vu l'importance de plus en plus évidente d'un transport public efficace et propre. Les temps ont évidemment considérablement changé puisque les autobus Mercedes-Benz modernes sont propulsés par un moteur électrique alimenté par des batteries, voire une pile à combustion pour les toutes dernières évolutions. Dans la gamme actuelle, le plus grand autobusMercedes peut transporter jusqu'à 191 passagers.(Belga)