La Febiac précise qu'en avril, seuls les marchés des utilitaires légers et des cyclomoteurs ont enregistré une hausse par rapport aux chiffres d'avril 2016. Pour les autres catégories, c'est moins la fête, sans toutefois sombrer dans le dramatique. Pour être précis, notons que le mois d'avril 2017 comporte aussi deux jours ouvrables de moins qu'avril 2016, ce qui pèse dans les statistiques. Bref, au total on a immatriculé 51.132 nouvelles automobiles, soit un retrait de 7% par rapport à avril 2016. En tenant compte du cumul de janvier à avril, le compteur atteint 215.841 unités, ce qui représente une augmentation de 5% par rapport à la même période en 2016. En avril, c'est Renault qui tire son épingle du jeu avec 5.413 autos, suivi de Volkswagen (5.360 pièces) et BMW avec 4.420 unités. Sur les 4 premiers mois, c'est Volkswagen qui conserve la tête devant Renault et BMW. Peugeot et Opel complètent le Top 5. (Belga)

La Febiac précise qu'en avril, seuls les marchés des utilitaires légers et des cyclomoteurs ont enregistré une hausse par rapport aux chiffres d'avril 2016. Pour les autres catégories, c'est moins la fête, sans toutefois sombrer dans le dramatique. Pour être précis, notons que le mois d'avril 2017 comporte aussi deux jours ouvrables de moins qu'avril 2016, ce qui pèse dans les statistiques. Bref, au total on a immatriculé 51.132 nouvelles automobiles, soit un retrait de 7% par rapport à avril 2016. En tenant compte du cumul de janvier à avril, le compteur atteint 215.841 unités, ce qui représente une augmentation de 5% par rapport à la même période en 2016. En avril, c'est Renault qui tire son épingle du jeu avec 5.413 autos, suivi de Volkswagen (5.360 pièces) et BMW avec 4.420 unités. Sur les 4 premiers mois, c'est Volkswagen qui conserve la tête devant Renault et BMW. Peugeot et Opel complètent le Top 5. (Belga)