Chaque année, près d'un demi-million de visiteurs - simples particuliers, professionnels ou gestionnaires de flottes - se rendent dans les Palais du Heysel pour y découvrir, dans le cadre du Brussels Motor Show, les derniers modèles et innovations proposés par les importateurs de deux roues motorisés, de voitures particulières, de véhicules utilitaires, ou par les accessoiristes et les équipementiers. Il s'agit d'un événement attendu par le grand public belge et les professionnels du secteur et qui lance traditionnellement l'année automobile commerciale.

Depuis le début de la pandémie au mois de mars, l'organisateur du Brussels Motor Show, la Fédération Belge et Luxembourgeoise de l'Automobile et du Cycle (Febiac), est bien sûr restée attentive aux évolutions de la situation sanitaire et réfléchit aux conditions et modalités qui pourraient permettre la tenue d'un salon automobile en toute responsabilité citoyenne.

De nombreux efforts ont été déployés en vue de développer pour 2021 un concept de salon qui offrirait une bonne expérience aux passionnés d'automobiles tout en garantissant la sécurité et le confort des visiteurs et des exposants. Après avoir été le dernier grand salon international de l'automobile en Europe à ouvrir ses portes avec succès en 2020, Bruxelles espérait être le premier à remettre les salons européens de l'automobile sur la carte l'année prochaine, mais face aux incertitudes sanitaires actuelles et à venir, Febiac a préféré prendre ses responsabilités et reporter l'organisation de son salon à 2022.

"Febiac doit aujourd'hui conclure que les incertitudes sur l'évolution de la pandémie de Covid-19 ne permettent pas d'organiser un salon "physique" de l'automobile, de la moto et du véhicule utilitaire léger en janvier 2021, explique Pierre Lalmand, Directeur du Salon. Nous ne voulons en aucun cas porter atteinte aux mesures de sécurité et aux restrictions de contact que le gouvernement attend de chaque citoyen et de chaque organisation."

Anticipant la déception des fidèles visiteurs du Salon de Bruxelles, Febiac leur fixe désormais rendez-vous du 14 au 23 janvier 2022.(Belga)

Chaque année, près d'un demi-million de visiteurs - simples particuliers, professionnels ou gestionnaires de flottes - se rendent dans les Palais du Heysel pour y découvrir, dans le cadre du Brussels Motor Show, les derniers modèles et innovations proposés par les importateurs de deux roues motorisés, de voitures particulières, de véhicules utilitaires, ou par les accessoiristes et les équipementiers. Il s'agit d'un événement attendu par le grand public belge et les professionnels du secteur et qui lance traditionnellement l'année automobile commerciale.Depuis le début de la pandémie au mois de mars, l'organisateur du Brussels Motor Show, la Fédération Belge et Luxembourgeoise de l'Automobile et du Cycle (Febiac), est bien sûr restée attentive aux évolutions de la situation sanitaire et réfléchit aux conditions et modalités qui pourraient permettre la tenue d'un salon automobile en toute responsabilité citoyenne.De nombreux efforts ont été déployés en vue de développer pour 2021 un concept de salon qui offrirait une bonne expérience aux passionnés d'automobiles tout en garantissant la sécurité et le confort des visiteurs et des exposants. Après avoir été le dernier grand salon international de l'automobile en Europe à ouvrir ses portes avec succès en 2020, Bruxelles espérait être le premier à remettre les salons européens de l'automobile sur la carte l'année prochaine, mais face aux incertitudes sanitaires actuelles et à venir, Febiac a préféré prendre ses responsabilités et reporter l'organisation de son salon à 2022."Febiac doit aujourd'hui conclure que les incertitudes sur l'évolution de la pandémie de Covid-19 ne permettent pas d'organiser un salon "physique" de l'automobile, de la moto et du véhicule utilitaire léger en janvier 2021, explique Pierre Lalmand, Directeur du Salon. Nous ne voulons en aucun cas porter atteinte aux mesures de sécurité et aux restrictions de contact que le gouvernement attend de chaque citoyen et de chaque organisation."Anticipant la déception des fidèles visiteurs du Salon de Bruxelles, Febiac leur fixe désormais rendez-vous du 14 au 23 janvier 2022.(Belga)