Pour commencer, le nouveau vaisseau amiral du constructeur de Wolfsburg a droit au Night Vision. Il s'agit d'un système infrarouge dont la caméra détecte les objets chauds. En pratique, cela permet au véhicule de "voir" plus tôt les êtres vivants, humains ou animaux. Si tel est le cas, une icône s'allume au tableau de bord pour prévenir le conducteur. La voiture donne ensuite un signal lumineux, via les phares actifs, pour avertir l'homme ou l'animal et aussi pour le rendre visible pour le conducteur du Touareg.

Le grand 4x4 de Volkswagen dispose également des 4 roues directrices, pour le rendre plus maniable à basse vitesse, et plus dynamique aux allures élevées. Et enfin des barres stabilisatrices actives assurent une parfaite maîtrise des mouvements de caisse en toutes circonstances. La tenue de route en profite, le confort aussi. Voilà qui corrige deux défauts qui affligent de nombreux gros SUV, à savoir un roulis important en virage négocié rapidement et une forte plongée de la carrosserie en cas de freinage énergique. Ces barres stabilisatrices électriques, qui viennent seconder la suspension pneumatique, fonctionnent sous une tension de 48 V comme sur le SUV Bentley Bentayga qui en a eu la primeur.(Belga)

Pour commencer, le nouveau vaisseau amiral du constructeur de Wolfsburg a droit au Night Vision. Il s'agit d'un système infrarouge dont la caméra détecte les objets chauds. En pratique, cela permet au véhicule de "voir" plus tôt les êtres vivants, humains ou animaux. Si tel est le cas, une icône s'allume au tableau de bord pour prévenir le conducteur. La voiture donne ensuite un signal lumineux, via les phares actifs, pour avertir l'homme ou l'animal et aussi pour le rendre visible pour le conducteur du Touareg. Le grand 4x4 de Volkswagen dispose également des 4 roues directrices, pour le rendre plus maniable à basse vitesse, et plus dynamique aux allures élevées. Et enfin des barres stabilisatrices actives assurent une parfaite maîtrise des mouvements de caisse en toutes circonstances. La tenue de route en profite, le confort aussi. Voilà qui corrige deux défauts qui affligent de nombreux gros SUV, à savoir un roulis important en virage négocié rapidement et une forte plongée de la carrosserie en cas de freinage énergique. Ces barres stabilisatrices électriques, qui viennent seconder la suspension pneumatique, fonctionnent sous une tension de 48 V comme sur le SUV Bentley Bentayga qui en a eu la primeur.(Belga)