Ce sera donc bel et bien l'événement de l'année 2018 dans le marché des fourgons utilitaires: l'arrivée du nouveau Sprinter dont une esquisse circule actuellement sur la toile et promet une refonte stylistique profonde. Il sera inspiré des modèles automobiles de Mercedes. Les lignes franches et horizontales de sa face avant lui assureront une allure athlétique et imposeront le respect dans la circulation.

Au-delà de l'aspect esthétique, le nouveau Sprinter effectuera un bond important en technologies, notamment par le biais des assistances à la conduite et de la connectivité. Le Sprinter s'en trouvera plus confortable et agréable à utiliser, mais aussi plus "performant" pour travailler avec. Mercedes annonce une multitude de variantes qui adapteront le sprinter à toutes les destinations professionnelles.

Le Sprinter sera produit dans les usines allemandes de Dusseldorf et Ludwigsfelde, mais sera aussi "réassemblé" dans l'usine américaine de North Charleston afin de contourner les droits d'importation importants aux USA, l'un des marchés les plus importants pour les fourgons. On se rappelle que le premier Sprinter est sorti des chaînes en 1995 et qu'il s'en est écoulé depuis plus de 3,3 millions d'exemplaires. (Belga)

Ce sera donc bel et bien l'événement de l'année 2018 dans le marché des fourgons utilitaires: l'arrivée du nouveau Sprinter dont une esquisse circule actuellement sur la toile et promet une refonte stylistique profonde. Il sera inspiré des modèles automobiles de Mercedes. Les lignes franches et horizontales de sa face avant lui assureront une allure athlétique et imposeront le respect dans la circulation. Au-delà de l'aspect esthétique, le nouveau Sprinter effectuera un bond important en technologies, notamment par le biais des assistances à la conduite et de la connectivité. Le Sprinter s'en trouvera plus confortable et agréable à utiliser, mais aussi plus "performant" pour travailler avec. Mercedes annonce une multitude de variantes qui adapteront le sprinter à toutes les destinations professionnelles. Le Sprinter sera produit dans les usines allemandes de Dusseldorf et Ludwigsfelde, mais sera aussi "réassemblé" dans l'usine américaine de North Charleston afin de contourner les droits d'importation importants aux USA, l'un des marchés les plus importants pour les fourgons. On se rappelle que le premier Sprinter est sorti des chaînes en 1995 et qu'il s'en est écoulé depuis plus de 3,3 millions d'exemplaires. (Belga)