Lorsque la première génération de Juke a été introduite par Nissan il y a déjà une décennie, il s'agissait d'un produit de niche audacieux pratiquement sans concurrence, ce qui explique en grande partie le succès commercial qu'il connaîtra, avec plus de 1,5 million d'unités construites !

Aujourd'hui, la nouvelle génération doit s'adapter à un marché encombré où tout le monde veut sa part du gâteau. C'est pourquoi il n'est disponible qu'avec un moteur essence 1.0 développant 118 ch, stratégie rationnelle oblige.

Ce moteur turbo à trois cylindres offre un couple maximal de 200 Nm et est livré d'origine avec une boîte de vitesses manuelle à six vitesses ou, en option, une unité robotisée à 7 rapports. Cette dernière maximise la sobriété avec des rejets de CO2 limités à 110 gr/km au lieu de 112 dans le cas de la boîte manuelle.

Le constructeur japonais souhaite bien sûr marquer le coup, notamment grâce à une connectivité étendue avec, entre autres, le pilote PRO qui offre une fonction de conduite (semi) autonome, en plus de divers aides à la conduite intelligentes.

Côté design, les formes en V attire le regard, mais le plus gros changement concerne l'intérieur, avec des sièges passagers promis pour offrir le meilleur confort et un coffre de 422 litres. Les mélomanes sont gâtés par l'installation sonore Bose.

Le nouveau Juke sera disponible à la vente chez les concessionnaires belges dès cet automne. (Belga)