Après le 98ème salon de Bruxelles, le secteur automobile tire un premier bilan. Avec 51.840 voitures neuves immatriculées au mois de janvier, l'année 2020 commence avec un résultat en légère progression par rapport au résultat moyen du mois de janvier depuis 2010, qui s'établit à 49.790 unités.

Les premiers effets des véhicules récemment achetés ne se feront toutefois vraiment sentir sur le marché qu'à partir du mois de mars. Pour le reste, le mois qui vient de se terminer s'est surtout caractérisé par un fort glissement des traditionnelles mécaniques essence vers les motorisations hybrides.

Le nombre de voitures essence est tombé à 56,1%, alors qu'il était encore de 61,6% pour le mois de janvier 2019. Les hybrides ont atteint 8,5% en janvier 2020, contre 4,8% sur toute l'année 2019. Les ventes de voitures diesel ont progressé, leur part de marché passant de 31,4% en janvier 2019 à 33,5% en janvier 2020. Quant aux voitures électriques, elles ont représenté au mois de janvier 1,4% des immatriculations de voitures neuves, contre 1,6% un an plus tôt.

Les segments des utilitaires légers (+ 2,3%) et des deux roues motorisés (+37,2%) sont également en croissance. Du coté des marques, c'est BMW qui, de façon assez surprenante, a immatriculé le plus de voitures en ce mois de janvier, avec près de 5.400 unités, ce qui représente une part de marché d'un peu plus de 10%. Volkswagen et Peugeot montent respectivement sur la deuxième et la troisième marche du podium.(Belga)

Après le 98ème salon de Bruxelles, le secteur automobile tire un premier bilan. Avec 51.840 voitures neuves immatriculées au mois de janvier, l'année 2020 commence avec un résultat en légère progression par rapport au résultat moyen du mois de janvier depuis 2010, qui s'établit à 49.790 unités. Les premiers effets des véhicules récemment achetés ne se feront toutefois vraiment sentir sur le marché qu'à partir du mois de mars. Pour le reste, le mois qui vient de se terminer s'est surtout caractérisé par un fort glissement des traditionnelles mécaniques essence vers les motorisations hybrides. Le nombre de voitures essence est tombé à 56,1%, alors qu'il était encore de 61,6% pour le mois de janvier 2019. Les hybrides ont atteint 8,5% en janvier 2020, contre 4,8% sur toute l'année 2019. Les ventes de voitures diesel ont progressé, leur part de marché passant de 31,4% en janvier 2019 à 33,5% en janvier 2020. Quant aux voitures électriques, elles ont représenté au mois de janvier 1,4% des immatriculations de voitures neuves, contre 1,6% un an plus tôt. Les segments des utilitaires légers (+ 2,3%) et des deux roues motorisés (+37,2%) sont également en croissance. Du coté des marques, c'est BMW qui, de façon assez surprenante, a immatriculé le plus de voitures en ce mois de janvier, avec près de 5.400 unités, ce qui représente une part de marché d'un peu plus de 10%. Volkswagen et Peugeot montent respectivement sur la deuxième et la troisième marche du podium.(Belga)