Le DTM (Deutsche Tourenwagen Masters) prend cette année une coloration un peu belge, puisque, suite à la crise sanitaire que nous connaissons, il s'ouvrira le 2 août sur le circuit de Spa-Francorchamps.

Par la suite, il comprendra aussi un double rendez-vous à Zolder (11 et 18 octobre). De plus, deux teams belges seront au départ: RBM, qui porte depuis 9 ans les couleurs de BMW, et WRT, une formation plus récente qui aligne des Audi.

Les fans belges de course automobile ne peuvent que s'en réjouir, même si l'épreuve spadoise se déroulera encore sans public. Ce qui n'empêche pas le patron de RBM, Bart Mampaey, de réagir de façon très positive: "après ces mois difficiles pour tout le monde, le fait que le DTM fasse escale en Belgique non pas à une mais à trois reprises, est une excellente nouvelle.

Que ce soit pour les essais ou toutes nos autres activités, nous observerons des mesures de sécurité très strictes et devrons tenir compte de l'absence de public à Spa et peut-être à Zolder". Le coup d'envoi de la saison 2020 de DTM sera donc donné les 1er et 2 août sur le plus beau circuit du monde. Pour Bart Mampaey, ce tracé est très particulier puisque le nom de Mampaey est indissolublement lié à celui du circuit ardennais.

Juma, la formation de son père Julien, a été, au siècle dernier, l'un des grands animateurs des 24 Heures de Spa. Juma a remporté l'épreuve à trois reprises pour le compte de BMW, alors que Bart, pour ses débuts en tant que team manager en 1998, y a apporté à BMW sa 21ème victoire.(Belga)

Le DTM (Deutsche Tourenwagen Masters) prend cette année une coloration un peu belge, puisque, suite à la crise sanitaire que nous connaissons, il s'ouvrira le 2 août sur le circuit de Spa-Francorchamps. Par la suite, il comprendra aussi un double rendez-vous à Zolder (11 et 18 octobre). De plus, deux teams belges seront au départ: RBM, qui porte depuis 9 ans les couleurs de BMW, et WRT, une formation plus récente qui aligne des Audi.Les fans belges de course automobile ne peuvent que s'en réjouir, même si l'épreuve spadoise se déroulera encore sans public. Ce qui n'empêche pas le patron de RBM, Bart Mampaey, de réagir de façon très positive: "après ces mois difficiles pour tout le monde, le fait que le DTM fasse escale en Belgique non pas à une mais à trois reprises, est une excellente nouvelle. Que ce soit pour les essais ou toutes nos autres activités, nous observerons des mesures de sécurité très strictes et devrons tenir compte de l'absence de public à Spa et peut-être à Zolder". Le coup d'envoi de la saison 2020 de DTM sera donc donné les 1er et 2 août sur le plus beau circuit du monde. Pour Bart Mampaey, ce tracé est très particulier puisque le nom de Mampaey est indissolublement lié à celui du circuit ardennais. Juma, la formation de son père Julien, a été, au siècle dernier, l'un des grands animateurs des 24 Heures de Spa. Juma a remporté l'épreuve à trois reprises pour le compte de BMW, alors que Bart, pour ses débuts en tant que team manager en 1998, y a apporté à BMW sa 21ème victoire.(Belga)