C'est d'ailleurs le Président Recep Tayyip Erdogan en personne qui a honoré le lever de voile sur la TOGG (pour Turkey's Automobile Initiative Group), un SUV 100 % électrique. Un segment porteur et opportuniste, certes, mais TOGG annonce déjà d'autres modèles, dont une berline à 4 portes. Le développement prendra le temps qu'il faut, les spécialistes évoquant une dizaine d'années avant d'arriver à une gamme de trois à cinq modèles et la mise sur pied d'un réseau de revendeurs digne de ce nom, en tout cas en Turquie.

Le SUV compact promet une autonomie électrique pouvant atteindre 500 km et serait dérivé en deux versions: 200 ch simple propulsion et 400 ch en version 4x4. Dans le meilleur cas, le SUV TOGG passerait de 0 à 100 km/h en 4,8 s. Très peu de détails techniques filtrent au sujet de la capacité des batteries et des possibilités de recharge.

C'est évidemment en Turquie, à Bursa, que l'engin sera produit sur un site dans lequel plus de 3,3 milliards d'euros ont été investis et sur lequel s'activeront plus de 4.000 collaborateurs directs. La TOGG entraînera dans son sillage le développement, en Turquie, d'un réseau de bornes de recharge, l'un n'allant pas sans l'autre.

Engin moderne, le SUV TOGG proposera à son propriétaire un environnement très digitalisé et connecté. Si la Turquie est le marché prioritaire, la logique commerciale veut que l'expansion de ce nouveau constructeur passe, tôt ou tard, par un développement dans toute l'Europe.

(Belga)

C'est d'ailleurs le Président Recep Tayyip Erdogan en personne qui a honoré le lever de voile sur la TOGG (pour Turkey's Automobile Initiative Group), un SUV 100 % électrique. Un segment porteur et opportuniste, certes, mais TOGG annonce déjà d'autres modèles, dont une berline à 4 portes. Le développement prendra le temps qu'il faut, les spécialistes évoquant une dizaine d'années avant d'arriver à une gamme de trois à cinq modèles et la mise sur pied d'un réseau de revendeurs digne de ce nom, en tout cas en Turquie. Le SUV compact promet une autonomie électrique pouvant atteindre 500 km et serait dérivé en deux versions: 200 ch simple propulsion et 400 ch en version 4x4. Dans le meilleur cas, le SUV TOGG passerait de 0 à 100 km/h en 4,8 s. Très peu de détails techniques filtrent au sujet de la capacité des batteries et des possibilités de recharge.C'est évidemment en Turquie, à Bursa, que l'engin sera produit sur un site dans lequel plus de 3,3 milliards d'euros ont été investis et sur lequel s'activeront plus de 4.000 collaborateurs directs. La TOGG entraînera dans son sillage le développement, en Turquie, d'un réseau de bornes de recharge, l'un n'allant pas sans l'autre. Engin moderne, le SUV TOGG proposera à son propriétaire un environnement très digitalisé et connecté. Si la Turquie est le marché prioritaire, la logique commerciale veut que l'expansion de ce nouveau constructeur passe, tôt ou tard, par un développement dans toute l'Europe. (Belga)