La Ghost est une Rolls-Royce que ses propriétaires aiment conduire. Plus courte de 40 cm par rapport à une Phantom, pas besoin de chauffeur pour en profiter.

Après une enquête approfondie pour préparer le lancement de sa remplaçante, il apparaît que les clients souhaitent encore plus de polyvalence et de facilité. C'est pourquoi sa nouvelle plateforme adoptera des nouveautés comme la transmission intégrale, mais aussi les roues arrière directrice, histoire de rendre ce vaisseau plus maniable en environnement urbain.

Autre nouveauté importante, le système Planar, améliore encore le rendu soyeux de la suspension en utilisant des nouveaux composants dans les liaisons au sol. La Ghost s'équipera aussi de caméras prédictives, c'est-à-dire qui lisent la route pour préparer la voiture à un bosse et/ou un trou dans le revêtement routier.

Enfin, les capteurs et caméras sont reliés au système GPS afin d'anticiper un changement de rapport avant, par exemple, une côte et/ou un virage.

Toutes ces attentions visent à peaufiner encore et toujours le confort de roulage proverbial des Rolls-Royce. Comme le veut la tradition, un V12 serait prévu sous son capot, mais pourquoi pas, aussi, une version hybride utilisant le nouveau 6 cylindres relié à un moteur électrique de la BMW 745 e ? Plus de précisions en automne prochain. (Belga)

La Ghost est une Rolls-Royce que ses propriétaires aiment conduire. Plus courte de 40 cm par rapport à une Phantom, pas besoin de chauffeur pour en profiter. Après une enquête approfondie pour préparer le lancement de sa remplaçante, il apparaît que les clients souhaitent encore plus de polyvalence et de facilité. C'est pourquoi sa nouvelle plateforme adoptera des nouveautés comme la transmission intégrale, mais aussi les roues arrière directrice, histoire de rendre ce vaisseau plus maniable en environnement urbain. Autre nouveauté importante, le système Planar, améliore encore le rendu soyeux de la suspension en utilisant des nouveaux composants dans les liaisons au sol. La Ghost s'équipera aussi de caméras prédictives, c'est-à-dire qui lisent la route pour préparer la voiture à un bosse et/ou un trou dans le revêtement routier.Enfin, les capteurs et caméras sont reliés au système GPS afin d'anticiper un changement de rapport avant, par exemple, une côte et/ou un virage. Toutes ces attentions visent à peaufiner encore et toujours le confort de roulage proverbial des Rolls-Royce. Comme le veut la tradition, un V12 serait prévu sous son capot, mais pourquoi pas, aussi, une version hybride utilisant le nouveau 6 cylindres relié à un moteur électrique de la BMW 745 e ? Plus de précisions en automne prochain. (Belga)