La firme catalane a mis le paquet dans cette Leon IV puisque pas moins d'1,1 milliard ont alimenté son développement, notamment en ce qui concerne la connectivité, l'efficience, le dynamisme et la sécurité.

L'évolution stylistique est très marquée par rapport à la version précédente. Tout en gardant une allure de berline plutôt sexy (la Leon III a beaucoup séduit), la nouvelle Leon paraît plus affirmée, plus sophistiquée (voire plus sérieuse) notamment grâce à ses nouveaux phares à diode et ses feux arrière unis par un bandeau de diodes.

Reposant sur la plateforme MQB Evo, la Leon revient plus longue de 86 (berline) et 93 mm (break Sports Tourer) au bénéfice de l'espace dédié aux occupants et aux bagages. L'habitacle témoigne d'une volonté de grande pureté, comme dans la Golf, d'où la quasi absence de boutons physiques.

Le passage de génération est renforcé par la présence de grands écrans de bord numériques, comme dans la Golf. L'interface du dispositif d'infodivertissement lui est propre et a été développée par le Digital Lab de Seat à Barcelone.

Sous son capot, l'espagnole aura droit à toutes les technologies: l'essence (TSI), le diesel (TDI), le gaz naturel comprimé (TGI), l'hybridation légère (eTSI) et l'hybride rechargeable (eHybrid). Les versions 'full electric' concernent d'autres nouveaux produits à découvrir plus tard. Prix et détails techniques prochainement.(Belga)

La firme catalane a mis le paquet dans cette Leon IV puisque pas moins d'1,1 milliard ont alimenté son développement, notamment en ce qui concerne la connectivité, l'efficience, le dynamisme et la sécurité. L'évolution stylistique est très marquée par rapport à la version précédente. Tout en gardant une allure de berline plutôt sexy (la Leon III a beaucoup séduit), la nouvelle Leon paraît plus affirmée, plus sophistiquée (voire plus sérieuse) notamment grâce à ses nouveaux phares à diode et ses feux arrière unis par un bandeau de diodes. Reposant sur la plateforme MQB Evo, la Leon revient plus longue de 86 (berline) et 93 mm (break Sports Tourer) au bénéfice de l'espace dédié aux occupants et aux bagages. L'habitacle témoigne d'une volonté de grande pureté, comme dans la Golf, d'où la quasi absence de boutons physiques. Le passage de génération est renforcé par la présence de grands écrans de bord numériques, comme dans la Golf. L'interface du dispositif d'infodivertissement lui est propre et a été développée par le Digital Lab de Seat à Barcelone. Sous son capot, l'espagnole aura droit à toutes les technologies: l'essence (TSI), le diesel (TDI), le gaz naturel comprimé (TGI), l'hybridation légère (eTSI) et l'hybride rechargeable (eHybrid). Les versions 'full electric' concernent d'autres nouveaux produits à découvrir plus tard. Prix et détails techniques prochainement.(Belga)