Pour marquer le coup, Harley-Davidson annonce une génération plus sportive puisque dotée du nouveau moteur "Revolution Max 1250T" - partagé avec la Pan American, le premier trail de Harley - développant 121 chevaux. Performances, technologie, mais aussi style ont été les principaux points de développement de cette nouvelle génération. La première chose qui frappe en découvrant la Sportster S est évidemment ce look ramassé et tout en muscle. Selle monoplace, roue à pneu "ballons", échappement latéral surélevé, les passionnés reconnaissent les inspirations de la mythique XR 750 Flat Track. "Chaque élément de la conception du modèle Sportster S est une expression de la puissance brute de la moto", déclare Brad Richards, Vice-président du Style et du Design. Harley-Davidson promet des performances de premier ordre, de quoi séduire la clientèle européenne, pointue et friande de roadsters musculeux. Le châssis est voulu très rigide, de quoi exploiter sans problème les 121 ch. Selon vos envie le V-twin peut être calibré selon trois modes prévus par la cartographie électronique : Sport, Route et Pluie.

Grosses roues, échappement latéral relevé, gros moteur, la Sportster S jouit d'une allure musculeuse., GF
Grosses roues, échappement latéral relevé, gros moteur, la Sportster S jouit d'une allure musculeuse. © GF

Virilité & technologie

Son look très viril et vintage ne fait pas l'impasse sur les technologies dernier cri. Un écran TFT de 4 pouces affiche toute l'instrumentation et prend en charge l'info-divertissement généré par un smartphone, c'est-à-dire la musique, les appels entrants et sortants et la navigation fournie par l'application Harley-Davidson (le pilote peut entendre les indications vocales s'il dispose d'un kit Bluetooth intégré à son casque). Ensuite, l'éclairage est entièrement à diodes, dont son phare avant "Daymaker" de forme ovale. Comme de coutume avec la marque, un épais catalogue d'options et accessoires est prévu pour personnaliser chaque moto selon des envies plus sportives ou Touring. La moto sera présente dans les concessions de la marque dès le mois de septembre.

Pour marquer le coup, Harley-Davidson annonce une génération plus sportive puisque dotée du nouveau moteur "Revolution Max 1250T" - partagé avec la Pan American, le premier trail de Harley - développant 121 chevaux. Performances, technologie, mais aussi style ont été les principaux points de développement de cette nouvelle génération. La première chose qui frappe en découvrant la Sportster S est évidemment ce look ramassé et tout en muscle. Selle monoplace, roue à pneu "ballons", échappement latéral surélevé, les passionnés reconnaissent les inspirations de la mythique XR 750 Flat Track. "Chaque élément de la conception du modèle Sportster S est une expression de la puissance brute de la moto", déclare Brad Richards, Vice-président du Style et du Design. Harley-Davidson promet des performances de premier ordre, de quoi séduire la clientèle européenne, pointue et friande de roadsters musculeux. Le châssis est voulu très rigide, de quoi exploiter sans problème les 121 ch. Selon vos envie le V-twin peut être calibré selon trois modes prévus par la cartographie électronique : Sport, Route et Pluie. Son look très viril et vintage ne fait pas l'impasse sur les technologies dernier cri. Un écran TFT de 4 pouces affiche toute l'instrumentation et prend en charge l'info-divertissement généré par un smartphone, c'est-à-dire la musique, les appels entrants et sortants et la navigation fournie par l'application Harley-Davidson (le pilote peut entendre les indications vocales s'il dispose d'un kit Bluetooth intégré à son casque). Ensuite, l'éclairage est entièrement à diodes, dont son phare avant "Daymaker" de forme ovale. Comme de coutume avec la marque, un épais catalogue d'options et accessoires est prévu pour personnaliser chaque moto selon des envies plus sportives ou Touring. La moto sera présente dans les concessions de la marque dès le mois de septembre.